Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Les 5 points à savoir pour ouvrir une franchise en 2018

Publié le jeudi 31 mai 2018

À la recherche de nouveaux défis professionnels ou désireux de faire de votre rêve, une réalité, vous êtes bien décidé à vous lancer dans la franchise en 2018 ? Voici 5 points à retenir avant d’entamer votre parcours de franchisé !

Etre franchisé, c'est avoir des droits mais également des devoirs

La franchise est un mode entrepreneurial qui lie deux parties : une enseigne et un entrepreneur. Ce contrat permet au franchisé d’avoir certains droits, dont la possibilité de profiter du concept et de l’image de l’enseigne. Il n’en a pas moins également toute une série de devoirs qu’il faut savoir prendre en compte pour ouvrir une franchise. Bien comprendre le système de la franchise, et donc le principe du travail en réseau, semble donc primordial. Ces informations devront évidemment être confrontées à ses propres envies et aux concessions pratiques et financières que chacun est prêt à faire, ou non.

Etre franchisé coûte cher

Lancer son entreprise en franchise a bien des avantages. Ce système permet notamment de profiter de la réputation d’une enseigne, d’un concept déjà testé et éprouvé mais également du soutien de tout un réseau. La franchise n’en reste pas moins une entreprise relativement chère, ponctuée d’obligations financières que sont l’apport personnel, les droits d’entrée à la signature du contrat puis, durant l’activité, les multiples redevances. Avant de se lancer, il est donc d’autant plus important de réfléchir à son budget, aux sommes que l’on est prêt à investir mais également de s’informer quant aux crédits que l’on pourra obtenir et aux aides dont on pourra bénéficier. Plus tard, quand votre parcours sera bien entamé, vous ne pourrez signer votre contrat de franchise sans avoir monté un plan de financement solide.

Trouver le bon marché : plus qu'une étape, un impératif

Vos goûts et vos expériences passées vous conditionnent évidemment à vous engager dans l’une ou l’autre voie. S’il est évidemment capital de se laisser porter par ses impulsions personnelles, ces envies ne peuvent malheureusement pas être les seules guides du candidat à la franchise. C’est là tout l’intérêt de l’étude de marché. Cette dernière vous permettra en effet de savoir si votre ville ou votre région peuvent permettre le développement d’une activité en lien avec votre projet. Y a-t-il déjà beaucoup de réseaux implantés ? Quelle est la concurrence en place ? Y a-t-il encore des perspectives d’évolution pour les entrepreneurs ? Si vous êtes prêt à déménager, cette étude de marché devra évidemment être réalisée dans la région que vous visez. 

Le bon concept ET le bon réseau

Une fois le marché idéal élu, il est nécessaire de trouver le bon réseau, soit la bonne enseigne, celle qui a développé le concept susceptible de séduire les consommateurs et de faire le bonheur des franchisés qui y adhéreront. Attention cependant : un concept attractif et innovant, s’il est forcément positif, n’est pas forcément synonyme d’un accompagnement de qualité. Il est donc important d’aller au-delà de l’image promotionnelle que vous présenteront les enseignes et de vérifier la bonne santé du réseau. Le DIP, soit le document d’information précontractuel, permet notamment de savoir comment fonctionne réellement l’enseigne, l’importance qu’elle accorde au suivi de ses franchisés, à ses formations, aux réunions…

La signature du contrat : jamais à la légère!

Dernier point à se souvenir pour ouvrir une franchise en 2018, et le non le moindre : tout contrat de franchise doit faire l’objet d’une longue analyse. Impensable, donc, de le signer sans avoir pleinement pris conscience de ses caractéristiques, de ses clauses et des engagements qu’il sous-entend. Pour ce faire, s’en remettre à l’aide et l’œil aguerri de professionnels est plus que recommandé.

Cet article a été rédigé grâce aux informations de Toute-La-Franchise.com

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article