Quelle est l'importance de l'apport personnel en franchise ?

Gestion d'entreprise • Publié le vendredi 24 mars 2017
Quelle est l'importance de l'apport personnel en franchise ?
La franchise est un système permettant à un porteur de projet d’ouvrir son entreprise sous l’enseigne d’un franchiseur. Il doit néanmoins suivre toutes les étapes de création d’entreprise aussi bien au niveau administratif qu’organisationnel. Il lui est de même indispensable de disposer des moyens financiers nécessaires pour commencer son projet et pour le pérenniser. En général, l’investissement de base est constitué de fonds propres et de capitaux accordés par une banque et par d’autres institutions financières.

Quels sont les fonds qui sont utilisés dans une franchise ?

Une franchise, comme les autres entreprises, a besoin de moyens financiers pour démarrer et pour fonctionner afin de générer des bénéfices. Le créateur d’entreprise utilisera les fonds qu’il apportera personnellement ainsi que ceux qui ont été octroyés par les banques. Il fait son business-plan dans lequel il prévoit ses dépenses de fonctionnement et d’exploitation au début de l’activité et pendant les premières années de son activité. Il y détaille aussi les investissements à effectuer, ses charges de personnel, etc.

Qu’est-ce que l’apport personnel ?

L’apport personnel est le capital issu des fonds propres du créateur d’entreprise. Il peut être formé par l’épargne qu’il s'est constituée au fil des années. Ces liquidités peuvent provenir de placements divers tels que le livret A ou le livret de développement durable et solidaire. Les individus ayant effectué des placements dans une assurance-vie pourront aussi les utiliser pour concrétiser leur projet. D’un autre côté, l’apport personnel peut également provenir d’un héritage ou encore de sommes prêtées par des proches ou accordées par des associés. Il est dans ce cas possible que ces apporteurs possèdent des parts dans le capital social de l’entreprise.

Pourquoi l’apport personnel est-il important dans la création d’une franchise ?

Aussi bien le franchiseur que les banquiers insistent sur le fait que le franchisé apporte des fonds personnels dans son entreprise. En général, l’apport personnel doit au moins représenter 30 % du capital de la future organisation. Ce seuil représente la volonté de l’apporteur de projet à s’engager sérieusement dans son entreprise. Cet apport montre également qu’il croit en son entreprise et qu’il n’a pas peur d’y investir son épargne qu’il a mis plusieurs années à constituer. De plus, les banques sont plus promptes à soutenir un projet dans lequel son propriétaire est prêt à injecter ses finances personnelles. Son organisation sera en effet à même de résorber la différence entre son chiffre d’affaires prévisionnel et ses ventes réelles.

À quoi servira l’apport personnel ?

L’apport personnel couvrira les dépenses engagées au début de l’activité. Il s’agit par exemple des droits d’entrée qui sont versés au franchiseur pour qu’il fasse bénéficier de son enseigne et de son savoir-faire au franchisé. La formation du personnel peut aussi être incluse dans ces droits. Les frais de constitution de stock, les charges liées à la publicité ainsi que les dépenses pour l’achat des équipements sont également couverts par l’apport personnel. Enfin, l’apport personnel constituera également le fonds de roulement. Il s’agit de liquidités qui financeront les dépenses de fonctionnement de son entreprise afin qu’elle soit productive avant les premières ventes.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61