Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Apprenez à séparer vie professionnelle et vie personnelle

Publié le mardi 1 mars 2016, mis à jour le mardi 1 mars 2016
Pour de nombreux cadres et, surtout, la grande majorité des chefs d’entreprise, séparer vie professionnelle et vie privée est un exercice tellement difficile que peu y arrivent. Les deux univers se confondent en permanence, générant du stress, une incapacité à se reposer et des problèmes, tant personnels que professionnels. Bien sûr, il n’y a pas de recette miracle pour arriver à concilier et séparer les deux, mais il existe quelques astuces pour tenter d’y arriver.

Planifier le soir ses activités du lendemain

Une étude britannique a montré que le simple fait d’établir, le soir, chez soi ou avant de quitter le travail, un planning des tâches à effectuer le lendemain pouvait aider à avoir une relation apaisée avec ses tâches non faites/non terminées. Le principe est simple :

  • Faites le bilan de ce que vous avez fait dans la journée, de ce qu’il reste à faire et de ce qui reste à finir (cela permet dans un premier temps de se rendre compte que l’on n’a pas perdu sa journée mais qu’on l’a véritablement passée à effectuer des tâches qui devaient être faites) ;
  • Planifiez, de manière détaillée, ce que vous allez devoir faire le lendemain.

Grâce à cela, vous aurez une vision claire des choses qui vous permettra de ne plus vous préoccuper de ce qu’il reste à faire, pour vous libérer l’esprit et accorder plus d’attention à votre vie privée.

Eviter d’amener sa vie privée au travail

L’un des symptômes prouvant que l’on n’arrive pas à séparer vie professionnelle et vie privée est que l’on utilise son mail pro pour traiter des problèmes privés, que l’on règle des questions d’ordre personnel sur le temps de travail, etc.

Or, plus qu’un symptôme, cette incursion du privé dans l’univers professionnel participe à la confusion des deux domaines et favorise la contamination de votre vie personnelle par votre travail !

Il faut donc tant que faire se peut s’interdire de régler des problèmes personnels sur son temps de travail, même quand on est chef d’entreprise ! Privilégier pour cela la pause méridienne par exemple est une bonne solution.

S’octroyer des pauses

Bien sûr, le concept même de pause peut faire sourire ou rager les chefs d’entreprise et cadres qui estiment avoir trop de travail pour cela. Et pourtant, de nombreuses études ont prouvé que de courtes pauses régulières favorisent la concentration et diminuent le stress. Le principe : en réalité, quand vous passez des heures d’affilée à travailler sans faire de pause, vous n’êtes pas efficace. Cinq petites minutes toutes les 1h30 ou 2h suffisent à retrouver un meilleur niveau de concentration.

Le résultat : c’est que vous serez plus efficace dans l’accomplissement de vos tâches, moins stressé et donc plus libre une fois que vous rentrerez chez vous.

Se défouler

Le sport (course à pied, squash, natation, etc.) est également un excellent moyen de se vider la tête et de marquer symboliquement la frontière entre le travail et la vie privée. En quittant votre entreprise, allez courir (ou nager, ou faire du squash avec un ami) 45min/1h pour extérioriser le stress généré par vos problèmes professionnels, vous défouler, et rentrer plus serein à la maison.

Publicité