Comment mettre à jour son Document Unique d' Évaluation des Risques ?

Comment mettre à jour son Document Unique d' Évaluation des Risques ?

Gestion d'entreprise • Publié le mardi 22 septembre 2015, mis à jour le mercredi 26 septembre 2018

Depuis 2001, les entreprises ont l’obligation d’élaborer et de tenir à la disposition des salariés notamment un Document Unique d’Évaluation des Risques qui synthétise l’évaluation des risques professionnels ainsi que les mesures de prévention mises en place. Ce document doit être mis à jour au moins une fois par an et à chaque modification dans l’organisation de l’entreprise. Comment mettre à jour le D.U.E.R : nos conseils.

D.U.E.R. : quand le mettre à jour ?

Le Document Unique d' Evaluation des Risques doit être mis à jour au moins une fois par an. Egalement, il doit être mis à jour à chaque fois qu’une modification intervient concernant un produit utilisé, une machine, un équipement, une unité de travail, une situation de travail, etc. De la même manière, le D.U.E.R doit être modifié à chaque fois que l’organisation du travail change.

Enfin, les accidents, arrêts de travail pour maladie professionnelle, contrôles des installations (électriques, de sécurité incendie, etc.), les remarques de la médecine du travail, de l’inspection du travail, etc. doivent également donner lieu à une réévaluation des risques et donc une mise à jour du Document Unique d' Évaluation des Risques.

D.U.E.R : mise en forme du document de prévention et d’information

Le Document Unique d' Évaluation des Risques doit synthétiser les actions de prévention, de formation, d’information et mise en place d’une organisation adaptée à la prévention des risques évalués dans le Document Unique d' Évaluation des Risques. Il s’agit d’un document pratique permettant d’avoir une vue d’ensemble des risques professionnels et des actions de prévention, mais aussi d’un document d’information pour les salariés.

Pour que sa mise à jour et sa consultation soient plus faciles, si aucune forme particulière n’est exigée par la loi, le principe est de consigner dans un document de travail simple et clair présentant d’abord l’unité de travail, la date de la mise à jour et le nombre de salariés concernés par l’unité de travail, puis constitué de 5 colonnes :

  • Situation dangereuse

  • Dommages éventuels

  • Note du risque

  • Niveau de priorité

  • Mesures de prévention

Ainsi, vous pouvez créer un classeur (numérique, sous Excel par exemple ; ou papier) regroupant toutes les fiches classées par année. Pour chaque intercalaire (représentant 1 année), vous aurez donc plusieurs fiches correspondant aux différents postes de travail. Si, dans la même année, des modifications concernent un même poste, pensez à classer les différentes mises à jour à la suite les unes des autres, en ordre chronologique inversé (la plus récente en premier).

Grâce à cette organisation du Document Unique d' Évaluation des Risques, non seulement les informations seront plus claires et accessibles pour les salariés ou les inspecteurs du travail, mais sa mise à jour sera plus facile : vous vous évitez beaucoup de travail fastidieux en plus !

D.U.E.R. : qui peut faire la mise à jour ?

Le Document Unique d' Évaluation des Risques est sous la responsabilité exclusive de l’employeur. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il est obligé de s’en occuper seul. Vous n’êtes pas des surhommes (ou des sur femmes) et vous devez déjà gérer votre métier, vos équipes, votre partie commerciale, la gestion, l’administratif et éventuellement la comptabilité ! Aussi, vous avez plusieurs solutions pour mettre à jour efficacement le D.U.E.R :

  • Faire participer les salariés à l’évaluation des risques et à l’établissement de mesures de prévention. Cela fait un bel outil de management et vous permettra d'avoir une vue plus précise et pertinente des faits.

  • Sous-traiter à un consultant extérieur en HSE. Ces professionnels des risques professionnels disposent des méthodes et des connaissances pour réaliser une analyse fine et des préconisations pertinentes.

  • Employer en temps partagé un responsable HSE, au sein d’un groupement d’entreprises par exemple.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61