L’audit interne : les éléments de base d’un bon système de contrôle interne

L’audit interne : les éléments de base d’un bon système de contrôle interne

Coaching du dirigeant • Publié le mercredi 5 décembre 2012, mis à jour le mardi 29 janvier 2019
Pour tout auditeur interne, le contrôle interne doit être adapté aux besoins et aux risques qu’une entreprise encourt vis-à-vis de son environnement interne et externe.

Il n’existe malheureusement pas de recette toute faite pour toutes les entreprises du moment qu’elles sont différentes les unes des autres. Cependant, l’auditeur interne doit veiller à ce que les principes propres à chaque entreprise soient adaptés aux aléas et aux objectifs fixés au préalable.

Quels sont les éléments constitutifs de l'audit interne ?  

Pour toute entreprise, la structure de base de tout système de contrôle interne doit être constituée des éléments suivants :

  • L’existence d’une structure administrative adéquate : la répartition des tâches au sein de la structure administrative doit être conforme aux principes directifs de l’entreprise.
  • L’existence d’un système de documentation et d’information : la documentation est un élément fondamental pour la fonction d’audit interne. En effet, dans sa démarche d’audit interne, l’auditeur interne devra au préalable collecter tous les documents et tous les flux informationnels s’attachant à chaque activité entreprise par l’entreprise en question
  • L’existence d’un système d’autorisation et de supervision 
  • L’existence d’un personnel qualifié
  • L’existence d’un système comptable approprié
  • L’existence d’une protection adéquate des biens
  • L’existence d’un système d’auto-contrôle.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61