Comment évaluer un nouveau salarié

Une erreur de recrutement peut coûter très cher à l’entreprise, c’est pourquoi il faut faire preuve de la plus grande vigilance durant la période d’essai.

Le recruteur dispose d’un laps de temps pour évaluer et se séparer si besoin est d’un nouveau salarié. Lors de l’accueil de ce dernier vous devez lui remettre un descriptif précis de ses missions : vous lui exposerez ses objectifs sur quelques mois et prendrez date pour des entretiens quotidiens qui vous permettront de faire le point. Votre but sera de tester les capacités de votre nouveau salarié en lui attribuant des tâches variées et de plus en plus ardues.

Alors peut commencer la phase d’évaluation, les critères doivent être :

Rester objectif : vous devez juger les compétences de votre salarié à atteindre des objectifs, et non pas son con caractère.
 
Être transparent : vous devez référer de votre système d’évaluation auprès de plusieurs organes (la CNIL, le CHSCT, le comité d’entreprise et les salariés).
 
Avoir de la pertinence : « les méthodes et techniques d’évaluation des salariés doivent être pertinentes au regard de la finalité poursuivie » (article L. 1222-3 dernier alinéa du Code du travail).
ATTENTION, votre système d’évaluation des salariés doit être le fruit d’une réflexion mûrie et concertée dès lors qu’il pourrait être retourné contre vous, objectant de ne pas avoir assuré leur santé et leur sécurité. Il est donc important d’avoir une bonne connaissance des droits des salariés et des employeurs.

 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61