Définition d'un billet de trésorerie ?

Création d'entreprise • Publié le mercredi 26 juin 2013, mis à jour le dimanche 20 mars 2016
Définition d'un billet de trésorerie ?

Toute entreprise ayant des besoins de liquidités peut opter pour le billet de trésorerie si elle bénéficie d’un aval bancaire et qu’elle est régie par certaines dispositions légales. Il s’agit en effet d’un mode de financement sous forme d’un titre de créance négociable (TCN) échangeable de gré à gré entre agents économiques. Les acheteurs sont le plus souvent à la recherche d’une rentabilité sans risque élevé. Comment cela se passe-t-il au juste ?

Caractéristiques des billets de trésorerie

Il est possible pour une entreprise de financer son activité autrement, à travers les billets de trésorerie. Concrètement, il s’agit d’un titre de créance négociable (TCN). Celui-ci est émis par une entreprise, généralement de grande taille, en situation de besoin de financement.

Le but d’une telle initiative est d’inciter d’autres agents économiques en situation excédentaire à acheter les titres concernés. Ainsi, les deux agents économiques qui entrent en jeu sont bénéficiaires. D’une part, l’entreprise émettrice des TCN peut poursuivre son activité. D’autre part, l’autre agent économique profitera d’un placement privilégié à court terme (entre un jour et un an).

Conditions d’émission des billets de trésorerie

Il faut savoir que, pour pouvoir émettre des billets de trésorerie, une société donnée doit remplir un certain nombre de conditions. Par exemple, celle-ci doit bénéficier des faveurs des principales agences de notation mondiales (Moody’s, Standard & Poor, Fitch). De fait, une entreprise bien notée par ces organisations pourra injecter plus de TCN, à des taux faibles, donc plus attrayants pour les autres acteurs économiques. Le coût de l’emprunt sera donc plus bas.

Les billets de trésorerie ont par ailleurs une échéance courte ne dépassant pas un an. L’échéance est d’ailleurs généralement inférieure à 3 mois. Cela permet donc à l’entreprise de se financer à moindre coût.

D’un autre côté, un billet de trésorerie doit avoir une valeur minimale de 150 000 € (Une des raisons limitant d’ailleurs l’accès de ce type de créances aux particuliers). Tant d’éléments qui serviront de justificatifs de la solvabilité de l’entreprise en question. L’objectif étant donc d’offrir des garanties aux “investisseurs”. Par ailleurs, émettre un billet de trésorerie constitue un moyen d’éviter le mode de financement externe “classique”, à savoir les banques. 

Notez que la notation par les agences spécialisées devient un élément secondaire si l’entreprise émettrice de billets de trésorerie est cotée sur une place boursière européenne (CAC 40, Bourse de Londres, Francfort). Dans ce cas donc, la société concernée peut émettre un billet de trésorerie.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61