Définition : Qu'est-ce qu'une SCOP ?

Une SCOP est l'acronyme de "Société Coopérative et Participative". Quelles sont les spécificités de cette société ? Découvrez-les dans cet article !

La SCOP : une entreprise où les employés sont des collaborateurs

Une SCOP, Société Coopérative et Participative, anonyme (SA) ou à responsabilité limitée (SARL), est une entreprise dont les employés sont des collaborateurs possédant au moins 51 % du capital et 65 % des droits de vote.

Soumise aux codes du travail, du commerce et civil, une SCOP regroupe deux types d’associés, les associés salariés et les associés investisseurs. Lors de son recrutement, tout employé peut ainsi devenir associé salarié, bénéficier d’une formation à la gestion de l’entreprise, et participer aux choix stratégiques du comité directeur. Les associés investisseurs sont, quant à eux, des associés extérieurs à la SCOP et minoritaires. Ils ne peuvent, en effet, détenir plus de la moitié du capital.

Une gestion participative

La gestion d’une SCOP se fait d’une manière participative, impliquant chaque salarié, et les dirigeants sont élus par les associés salariés. Les gérants, les membres du conseil de surveillance, le président et le directeur général sont désignés pour des périodes variant de 4 à 6 ans.

Des bénéfices répartis en 4 parts

Les bénéfices d’une SCOP sont répartis, en termes de pourcentage, en 4 parts :

  • Une part pour la réserve légale, d’une valeur minimale de 15 %
  • Une part pour les fonds de développement, d’une valeur moyenne de 45 %
  • Une part pour les salaires, appelée « part travail », d’une valeur minimale de 25 %. Celle-ci concerne les salariés associés ou non, selon les accords de participation
  • Une part pour régler les dividendes, constituant la part la moins élevée des quatre.

Les avantages et les inconvénients d'une SCOP

Les sociétés coopératives et participatives (SCOP) diffèrent, par leur structure, des entreprises traditionnelles, les salariés étant associés au niveau des investissements et de la gestion. Outre les avantages de cette formule, certains inconvénients doivent être pris en considération afin de faciliter la gestion des SCOP.

En effet, les salariés étant des collaborateurs, leur motivation devient plus importante vis-à-vis des résultats à atteindre. La direction, composée par les salariés, est également élue par ces derniers. Ceci leur permet d’être responsables de la gestion des moyens techniques, humains et financiers de l’entreprise, tout en bénéficiant des indemnités chômage, en cas de faillite.

D’autres avantages au niveau financier, concernent le capital, qui reste variable, et l’épargne salariale ainsi que des fonds de développement. Ces derniers étant obligatoires, ils garantissent la pérennité de l’activité de l’entreprise et les salaires des employés à parts égales.

Certains inconvénients sont toutefois à noter, au niveau du management d’une SCOP. En effet, un manager doit diriger une équipe composée de salariés avec lesquels il est associé, partageant les mêmes droits et obligations. Ces derniers ayant des attentes supérieures de la part des managers, le travail en équipe devient plus délicat. Les résultats obtenus étant également dépendants de la participation de tous les salariés, cette responsabilité est partagée et va à l’encontre de la motivation individuelle des salariés.

SCOP : pourquoi choisir cette formule?

Une SCOP, société coopérative et participative, est une entreprise dont les employés sont des associés au niveau de la gestion et des bénéfices. Le choix de cette formule, plutôt que celui d’une entreprise classique, présente certains avantages particuliers.

En effet, une SCOP permet aux salariés-associés d’entreprendre une activité d’équipe dans laquelle l’implication se fait d’une manière équitable de la part de tous les salariés. La gestion, les choix stratégiques, les décisions et les résultats sont menés et garantis par les salariés d’un commun accord.

Les sociétés coopératives permettent également aux salariés d’associer leurs compétences et de fournir un travail d’équipe, où les managers et les subordonnés sont traités d’égal à égal. Ceci permet de créer un réseau de travail solide et polyvalent, avec une gestion participative et plus efficace.

Le choix d’une formule coopérative se fait également pour assurer sa transmission dans la durée. En effet, celle-ci se fait entre salariés, à travers une formule coopérative, permettant d’assurer sa pérennité au sein de la même équipe de gestionnaires, et en respectant les mêmes objectifs stratégiques.

Outre les avantages liés à la gestion, le choix d’une SCOP se fait pour les privilèges fiscaux et financiers dont elle bénéficie. En effet, une société coopérative est exonérée des taxes professionnelles, et la création obligatoire d’un fonds pour les dividendes permet de réduire le taux des impôts par rapport aux bénéfices.


Envie de vous lancer en micro-entreprise ?

Faites vous accompagner dans ce choix, comme Thomas, créateur ! 


Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61