4 conseils pour ouvrir votre cabinet d’expert-comptable

Coaching du dirigeant • Publié le mardi 29 septembre 2015, mis à jour le mardi 29 septembre 2015
 4 conseils pour ouvrir votre cabinet d’expert-comptable

Vous êtes jeune diplômé, salarié d’une entreprise ou salarié d’un cabinet et vous souhaitez vous lancer à votre compte en tant qu'expert-comptable ? Voici 4 conseils pour ouvrir votre cabinet d’expertise comptable.

En solo ou en duo ?

Que vous soyez jeune diplômé ou salarié d’une entreprise ou d’un cabinet, vous devez vous poser la question d’un lancement en solo ou en duo. En solo, vous aurez plus de travail et il vous faudra faire avec la relative solitude du patron, mais vous aurez moins de chiffre d’affaires à dégager au lancement pour pouvoir vous rémunérer.

En duo, vous aurez moins de travail, puisque vous pourrez vous répartir les tâches, et vous pourrez échanger, mais en contrepartie il vous faudra dégager un chiffre d'affaires plus important pour rémunérer deux personnes !

La question mérite donc vraiment d’être posée car l’une et l’autre de ces deux solutions présentent des avantages et des inconvénients.
Dans un cas comme dans l’autre, vous devrez impérativement choisir la SARL ou l’EURL, fiscalement plus intéressantes pour un cabinet d’expert-comptable (compte-tenu des frais de structure – logiciels, de paie notamment, loyer, informatique, communication, etc. – et du calcul des cotisations sociales)… mais inutile de vous le préciser : vous êtes comptable !

Ouvrir un cabinet ex nihilo ou reprendre une clientèle

C’est aussi une question qui mérite d’être posée. Mais ici, la réponse est souvent facile : soit vous avez des fonds, soit vous n’en avez pas. Si vous avez des fonds, la reprise d’un cabinet peut être un excellent moyen de démarrer tout de suite avec une belle clientèle et donc une belle rémunération… mais cela coûte très cher.

Si vous vous lancez ex nihilo, le plus dur sera de trouver un local adapté à vos besoins, à votre zone de chalandise… et à votre budget d’expert-comptable débutant !

Concernant vos honoraires, l’expérience permet de fixer des tarifs compétitifs mais en accord avec le marché. Néanmoins, c’est en établissant un prévisionnel sérieux des charges, frais de structure, etc. que vous pourrez élaborer votre grille d’honoraires.

Spécialisé ou généraliste ?

Mais voilà la vraie question à laquelle il vous faudra répondre : allez-vous créer un cabinet d’expertise comptable généraliste ou spécialisé ? La réponse est délicate mais sachez d’ores et déjà (ceci dit, vous vous en rendrez compte en faisant une étude de marché) que si vous êtes dans une localité de faible importance, il vaut mieux être généraliste. Dans une grande ville en revanche, la spécialisation peut être une bonne option, selon vos compétences, votre expertise et, surtout, votre expérience, pour développer rapidement une clientèle.

Accompagner les dirigeants de TPE/PME vous intéresse ? Vérifiez si vous avez les bons réflexes.

Faire le test

Démarcher avant même la création d’entreprise

C’est bien là qu’est le nerf de la guerre quand on veut lancer son cabinet d’expertise comptable : le démarchage des premiers clients.
La première chose est de démarcher les gros cabinets pour leur proposer de travailler en sous-traitance sur des petits projets. Cela peut très vite, au début, représenter 20% de chiffre d'affaires.

Également, les formations CCI des futurs chefs d’entreprise peuvent vous permettre de vous faire connaître des porteurs de projet qui n’ont pas nécessairement le réseau et qui seront bien contents de découvrir un expert-comptable nouvellement installé, dont ils auront pu valider les compétences grâce à la formation reçue… et prêt à leur faire un tarif préférentiel suite à la formation !

Vous pouvez en outre utiliser les services d’une plateforme de mise en relation entre chefs d’entreprise et experts, comme Petite-Entreprise.net. L’avantage : vous bénéficiez du trafic qualifié d’un site qui a la même cible que vous et vous pouvez générer rapidement, facilement et à moindre coût, des contacts.

Pour autant, il ne faut pas négliger votre propre communication : vous devez avoir votre propre site internet, bien référencé et mis à jour, pourquoi pas avec une section blog/conseils pour faire valoir votre expertise et multiplier les entrées. Cartes de visite, flyers, etc. sont également à prévoir dans votre budget de lancement : un cabinet d’expertise comptable est une entreprise comme une autre : au lancement, elle doit se faire connaître.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61