Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Cession d'entreprise – Est-ce votre meilleure option ?

Publié le lundi 14 janvier 2013

Céder son entreprise est une décision qui exige une longue et sérieuse réflexion préalable. Outre la difficulté de trouver un « bon » repreneur dans des délais et des conditions raisonnables, c’est surtout et avant tout la possibilité même de céder votre entreprise qui devrait figurer en tête de liste des questions prioritaires.

Donc avant d’entamer la recherche d’un repreneur, ou de procéder à l’évaluation de votre entreprise, commencez d’abord par questionner sa cessibilité. Pour diagnostiquer le potentiel cessible de votre entreprise, deux principaux pôles sont à considérer ; un pôle judiciaire et un pôle financier.

Cession entreprise

Potentiel juridique 

Pour ce volet, prenez en considération plusieurs facteurs dont, notamment, la forme juridique de votre structure, les associés (le cas échéant), le patrimoine… Autant d’éléments qui, en fonction de la nature de la structure à céder, peuvent ne pas se prêter à une cession ?

Si vous envisagez de céder une entreprise individuelle, il est vivement recommandé de considérer une autre alternative à la cession ; transformer l’entreprise en société. Faites un récapitulatif/comparatif des avantages aussi bien fiscaux qu’organisationnels que vous êtes susceptibles de gagner, dans les deux cas.

Si vous envisagez de céder une société, certains éléments sont à déterminer/régler, tels que la part du capital social que vous détenez ou encore l’accord de vos associés pour entamer la procédure de cession. A moins que vous n’ayez déjà un nouveau projet (avec vos associés) en vue, gardez à l’esprit qu’il est très probable qu’ils aient leurs propres projets respectifs. A déterminer.

Potentiel financier

Il s’agit, ici, d’améliorer le potentiel financier de votre entreprise. En d’autres termes, votre réflexion, à ce niveau, doit porter sur les meilleurs moyens d’augmenter la valeur de votre structure afin de vous permettre de négocier son prix de cession à la hausse.

Il est, par exemple, hautement conseillé d’adapter vos investissements/perspectives d’investissement, ainsi que vos dépenses et crédits, de manière à ne pas engager votre entreprise sur le long terme. Pensez également à procéder aux améliorations et aménagements nécessaires afin d’optimiser la valeur de votre entreprise au moment de la céder.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61