L'EURL/SARL unipersonnelle : fiche pratique

Création d'entreprise • Publié le lundi 16 septembre 2013
L'EURL/SARL unipersonnelle : fiche pratique

L’EURL ou SARL Unipersonnelle est une société qui dispose d’une personnalité morale propre et différente de celle de ses associés. Le capital d’une EURL est sous la tutelle d’un associé unique. De ce fait, on peut assimiler les règles d’une EURL à celles d’une SARL sauf pour certaines dispositions incorporées par les associés uniques.

Fiche technique d’une EURL

Une EURL se caractérise par les points suivants :

  • Un associé unique, personne physique ou morale
  • L’EURL peut être dirigée par un ou plusieurs gérants qui doivent être des personnes physiques. Le gérant peut être l’associé unique ou un tiers. La nomination du gérant et son pouvoir sont fixés soit dans les statuts soit par acte séparé.
  • L’associé unique est responsable des apports seulement, cependant s’il y a une faute de gestion la responsabilité peut être étendue à ses biens personnels
  • Les dirigeants sont responsables pénalement et civilement
  • La révocation ou la nomination des dirigeants se fait par l’associé unique
  • La durée de la fonction des dirigeants peut être limitée ou illimitée.

L’EURL soumise à l’impôt sur le revenu

Si l’associé unique est une personne physique, l’EURL est soumise à l'impôt sur le revenu.

Ce régime d’imposition survient de 2 façons :

  • Lors de la création de l’EURL : l’EURL est de facto soumise à l’impôt sur le revenu, si l’associé unique souhaite que l’EURL soit soumise à l’impôt sur les sociétés il doit faire une demande dans les 3 mois qui suivent la création de l’EURL.
  • Au cours de la vie sociale : si un associé cède ses parts à un autre soumis à l’impôt sur le revenu alors l’EURL l’est aussi.

C’est l’associé unique qui dispose des bénéfices qui sont soumis à l’impôt et sont déterminés suivant les règles applicables à l’activité exercée.
 

L’EURL soumise à l’impôt sur les sociétés

L’EURL est soumise à l’impôt sur les sociétés dans les cas suivants :

  • Si l’associé unique est assujetti à l’impôt sur les sociétés
  • Si l’EURL a opté pour le régime d’imposition sur les sociétés; ce choix d’imposition doit se faire dans les 3 mois qui suivent le début de l’exercice
  • Si l’associé a cédé une partie de ses parts à un tiers, l’EURL devient alors une SARL et de ce fait devient imposable suivant le régime de l’impôt sur les sociétés.
Cependant, que l’EURL soit soumise à l’impôt sur les revenus ou sur les sociétés, l’associé unique est responsable du montant du capital social, ce dernier doit être en accord avec le type d’activité et son intensité.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61