Les 6 freins à la création d’entreprise

Gestion d'entreprise • Publié le mercredi 16 avril 2014
Les 6 freins à la création d’entreprise

Vous avez envie de créer une entreprise mais vous vous inquiétez des obstacles à franchir ? En réalité, sachez que la plupart des obstacles réels que vous allez rencontrer ne sont que des freins psychologiques et/ou techniques… légers. Tous sont surmontables. Nos conseils pour débloquer les 6 freins à la création d’entreprise.

L’envie est là… mais pas le concept !

C’est peut-être le pire des freins… d’un point de vue personnel. En effet, quand on a envie d’entreprendre, d’être son propre patron, de manager une équipe, d’être au contact de ses clients, d’innover, d’aller de l’avant, mais qu’on n’a pas d’idée, la frustration est considérable. Et ce, que l’on n’ait pas d’idée ou simplement une idée qui ne fonctionne pas. Deux solutions :

  • Faire appel à un coach qui vous aidera à dénicher une idée d’entreprise pertinente.
  • La franchise : les concepts sont là ; les enseignes souhaitent se développer ; il ne reste plus qu’à piocher celui qui vous convient le mieux.

La peur d’être seul

Quand on est chef d’entreprise, on est souvent seul. Seul pour tout faire, seul pour prendre des décisions, seul à assumer le risque, les angoisses, les problèmes. Pour certaines personnes, cette solitude n’est pas un réel problème. Pour d’autres, c’est rédhibitoire. La solution : s’associer. Il y a forcément dans votre entourage (collègues, famille, amis, etc.) une ou plusieurs personnes qui ont des compétences complémentaires aux vôtres et qui partagent à la fois vos objectifs et votre envie d’entreprendre. Alors créez une société à plusieurs : vous ne serez plus seul !

La peur du risque

Evidemment, créer son entreprise c’est prendre des risques. Mais ne pas la créer, c’est prendre le risque de le regretter longtemps et d’être frustré de ne pas avoir su tenter sa chance. En outre, le salariat n’est plus exactement une position sécuritaire depuis de nombreuses années. Alors pourquoi ne pas tenter sa chance ? Si ce sont les risques financiers qui vous effraient, trouvez un concept qui vous permette de vous lancer avec un investissement réduit que vous êtes sûr de pouvoir assumer. Vous pouvez également commencer votre projet en étant entrepreneur à mi-temps. C’est une excellente alternative.

La peur de soi

En définitive, très souvent, les personnes qui ont l’envie d’entreprendre mais n’en voient que les freins ont surtout peur… d’elles-mêmes ! Peur de ne pas avoir les compétences suffisantes, de ne pas avoir les épaules pour supporter la pression ou la diversité des tâches, peur d’avoir peur. Contre la peur, il n’y a qu’une solution : parler autour de soi de ses angoisses, assumer ses faiblesses, se regarder en face pour isoler les véritables freins et trouver des solutions adaptées. Vous pouvez entreprendre, le tout est de savoir selon quelles modalités.

Le manque de temps

Terminons par les deux contraintes plus techniques que vous pourrez rencontrer pour créer votre entreprise. Parmi elles, le manque de temps évidemment puisque, statistiquement, il y a de fortes chances pour que vous soyez salarié. Pour cela, deux solutions :

La difficulté à trouver des financements adaptés

Si la difficulté est de trouver des financements adaptés, là encore plusieurs options s’offrent à vous :

  • Changez de modèle économique pour un concept avec un plan de financement plus léger
  • Associez-vous : à plusieurs, vous avez plus d’apport, donc moins d’argent à emprunter
  • Réfléchissez à l’entrepreneuriat à mi-temps/temps partiel : comme vous percevez des revenus par ailleurs, vous n’avez plus la hantise du point mort (seuil de rentabilité) et vous partez l’esprit plus tranquille avec un plan de financement plus léger.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61