Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Elections des délégués du personnel : attention à respecter certaines formalités

Publié le lundi 16 février 2015
Aujourd’hui nous donnons la parole à Philippe Thiriet, correspondant de Petite-entreprise.net à Reims, conseiller et formateur en management et ressources humaines. Il nous éclaire sur l’organisation des élections des délégués du personnel.

Qui est concerné par l’élection des délégués du personnel ?

Ce sont les entreprises de plus de 10 salariés en effectif moyen sur une année complète. Un saisonnier qui aurait travaillé un mois va compter pour un 12e par exemple. Idem pour les salariés à temps partiel.


Dans quel cadre l’élection des délégués du personnel doit-elle être organisée ?

C’est à l’employeur d’organiser les élections, c’est lui qui doit en prendre l’initiative. Elles ont lieu tous les quatre ans. Il y a toujours deux tours. Au premier tour les organisations syndicales présentent leurs candidats. S’il n’y a pas d’organisations syndicales on dit qu’il y a carence pour le premier tour. Le chef d’entreprise établit alors un procès-verbal de carence en informant qu’aucun salarié ne s’est présenté. Ce PV de carence doit être envoyé à l’inspection du travail. Cet envoi est facultatif mais recommandé. Quoi qu’il en soit, il doit être conservé pour pouvoir le présenter à l’inspecteur du travail le jour où l’entreprise se fait contrôler. Au second tour, qui a lieu dans les 15 jours suivant le premier tour, toutes les candidatures sont libres.


Et si personne ne se présente au second tour ?

Dans ce cas-là, il faut également établir un procès-verbal de carence. Aucune candidature n’a été déposée, donc il y a carence de candidat et le dirigeant conserve ce document pour ne pas avoir de souci avec l’administration. 4 ans après il organise une nouvelle élection, mais la carence de candidat pourra se reproduire à nouveau.


Faut-il établir un procès-verbal également après le second tour ?

Oui, il faut établir un procès-verbal à la fin des élections. C’est un formulaire officiel : le Cerfa n°10113*04 téléchargeable sur le site vosdroits.service-public.fr.


Combien de délégués doivent être élus ?

Cela dépend de l’effectif de l’entreprise : de 11 à 25 salariés, il doit y avoir un titulaire et un suppléant, de 26 à 74 salariés, il doit y avoir deux titulaires et deux suppléants, etc.


Quelles sont les formalités ?

Si la société est sous la barre des 26 salariés, il y a un seul collège. Si elle dépasse les 26 salariés, il y a deux collèges : un collège cadres et non cadres. L’employeur doit inviter les organisations syndicales à proposer des listes de candidats pour chaque collège. Ensuite, le chef d’entreprise doit négocier un protocole d’accord pré-électoral. Si un délégué syndical travaille dans votre entreprise, vous allez inviter les délégués syndicaux, et en cas d’absence de délégués syndicaux au sein de l’établissement vous devez vous adresser aux organisations syndicales qui sont représentatives au niveau national. Il faut s’adresser aux maisons syndicales dans les grandes villes. Si vous ne le faites pas, cela peut entraîner l’annulation des élections.


Qui sont les salariés qui peuvent voter et être éligibles ?

Le chef d’entreprise ne peut pas voter. Tous les salariés de 16 ans et plus et ayant au moins trois d’ancienneté dans l’entreprise peuvent voter. Pour être éligible, un salarié doit être âgé de 18 ans minimum le jour du scrutin et cumuler au moins 12 mois d’ancienneté dans l’entreprise.


Quel est le calendrier à respecter ?

L’annonce des élections doit s’effectuer par voie d’affichage 45 jours avant le premier tour. Ensuite intervient la signature du protocole pré-électoral. Après cette signature, le chef d’entreprise est tenu d’informer son personnel de l’organisation du vote, par voie d’affichage ou par une note. Ensuite il faut afficher les listes électorales : électeurs et éligibles au minimum 4 jours avant le scrutin et au mieux 15 jours avant. Ensuite il faut préparer les bulletins de vote et envoyer les enveloppes si vous organisez un vote par correspondance au moins 8 jours avant le scrutin. Au plus tard la veille du scrutin, les membres du bureau de vote sont désignés, puis vient la préparation de la salle. Les urnes doivent être transparentes et munie d’un cadenas si on veut respecter la législation. Les entreprises souvent se prêtent du matériel entre elles ou demandent à leur mairie.


Qui peut contester l’élection ?

Tout le monde peut contester l’élection : le chef d’entreprise, les salariés électeurs, éligibles et les organisations syndicales. Ils ont trois jours pour le faire après la publication de la liste électorale


Quel est le rôle du délégué du personnel ?

Le rôle du délégué du personnel est de présenter à l’employeur les réclamations individuelles ou collectives. Les réclamations peuvent concerner les salaires, l’application du code du travail, des lois concernant les règles de protection sociale, d’hygiène et de sécurité, concernant l’application de la convention collective ou des accords collectifs de travail applicables dans l’entreprise. Il est salarié protégé (en cas de volonté de licenciement une autorisation préalable est requise auprès de l’inspecteur du travail) et il dispose de 10h par mois de délégation dans les entreprises de 11 à 49 salariés. Ce crédit d’heure n’est pas reportable d’un mois sur l’autre. Un salarié délégué du personnel peut se représenter autant de fois qu’il le souhaite.

Publicité