Auto-Diagnostic de vos Difficultés en 5 minutes


Il s'agit grâce à ce diagnostic, de vous faire réagir par rapport à l'étendu ou non de vos difficultés dans votre entreprise en évaluant vos difficultés :

  • Vis-à-vis de votre relation avec votre banque
  • Vis-à-vis de votre relation avec vos salariés
  • Vis-à-vis de votre relation avec vos clients
  • Vis-à-vis de votre relation avec vos fournisseurs
  • Vis-à-vis de votre relation avec le fisc et les organismes sociaux
  • Vis-à-vis de vos litiges
  • Vis-à-vis de votre relation avec les conseillers extérieurs
  • Vis-à-vis de votre bilan
  • Vos autres difficultés

Lisez chaque question et comptez le nombre de oui et de non à chaque réponse.
En fonction du nombre de oui et de non, repérez le niveau de vos difficultés :

Vous obtenez au moins 15 "oui" ? La situation est alarmante

Des mesures d'urgence sont à prendre avant que la situation n'empire. Il faut agir vite et avec discernement. La réactivité est votre atout majeur pour vous sortir de ce mauvais pas. Vous faire accompagner dans cette démarche, permettra de repartir plus vite, de corriger les erreurs et de crédibiliser votre démarche auprès de vos partenaires.

Vous obtenez entre 15 et 20 "oui" ? La situation est grave

'Le temps est compté. Chaque jour qui passe est un jour perdu. S'il est encore possible, tentez de trouver des accords tenables pour votre trésorerie avec vos principaux créanciers afin d'éviter une procédure de justice. Si malheureusement, cette piste est déjà épuisée, il faut solliciter une procédure amiable auprès du tribunal de commerce (mandat ad hoc, procédure de sauvegarde). Cela vous permettra de reprendre votre souffle et d'organiser la stratégie de redressement. L'appel à un conseil spécialisé dans le redressement, vous permettra sereinement de prendre les bonnes décisions et de remettre votre entreprise dans la bonne direction.

Vous obtenez plus de 20 "oui" ? La situation est très grave

Vous êtes manifestement en état de cessation des paiements. Il est de votre responsabilité de demander au tribunal votre mise en redressement ou en liquidation judiciaire. Mais cette étape se prépare afin de préserver au maximum vos intérêts. L'accompagnement par un avocat d'affaires spécialisé peut s'avérer salutaire !

Ci-dessous les questions :

Vos relations avec les banques :
Appels journaliers pour faire le point avant de payer les chèques ou les traites qui se présentent
Refus de payer les échéances, traites - prélèvements automatiques
Refus de payer les chèques                                  
Dénonciation des concours bancaires                                                                                 

Vos relations avec les salariés :
Règlement des salaires avec retard (au-delà du 5)
Si répétitifs (+ de 3 fois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois)
Démission de salariés
Conflits réguliers
Prud'hommes

Vos relations avec vos clients :

Délai de livraison non respecté
Délai de paiement client en hausse
Apparition de litiges clients (retour marchandises, constestation prestation, …)
Pertes de clients

Vos relations avec fournisseurs :

Décalage des échéances
Suppression des délais de règlement
Suppression couverture assurance-crédit
Refus de livraison
Application de la "clause réserve de propriété"
Injonction de payer
Si répétitif
Assignations pour créances non contestées

Vos relations avec le fisc et les organismes sociaux :
Non dépôts des déclarations
Minoration des bases de cotisations sociales
Minoration des bases de TVA
Non règlement du précompte salarial
Non règlement des cotisations salariales
Non règlement de la TVA
Inscription de privilège URSSAF ou FISC
Avis à tiers détenteur
Assignation en redressement judiciaire

Procès et litiges :
Dénonciation du bail
Résiliation matériel en location

Relations avec les conseils extérieurs :
Suspension des prestations de l'expert comptable pour non-paiement
Suspension des prestations juridiques pour non paiement

Analyse structure bilan :

Capitaux propres négatifs
Recours systématique au découvert sans dé dépassement                                                               
Recours systématique au découvert avec dépassement
Somme des mensualités d'emprunt supérieure à l'Excédent Brut d'Exploitation
Baisse supérieur à 5% du taux de marge

Autres :

Dégradation Cotation Banque de France                                                                                      
Suppression Garantie Assurance Crédit
Alerte du Tribunal de Commerce

Eric Marois du Cabinet Everest vous propose un diagnostic plus précis de votre situation. Pour cela, commandez directement en ligne le Diagnsotic pour entreprise en Difficultés.

-

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61