Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

La notion d’immobilisation : définition et classification

ImmobilisationLa notion d’immobilisation intègre l’ensemble des biens durables détenus par une entreprise sur plus d’un exercice comptable et qui ne sont pas destinés à la revente. Ces biens représentent des investissements engagés afin de développer le potentiel productif de l’entreprise.

Types d’immobilisations

Trois catégories d’immobilisations sont mises en valeur par le plan comptable général :

  • Les immobilisations incorporelles : sont les biens immatériels, qui n’ont pas de substance physique, détenus par l’entreprise sur une durée supérieure à une année. Parmi ces immobilisations figurent le fond commercial, les logiciels, le droit au bail, les brevets, les licences…

  • Les immobilisations corporelles : englobent les biens tangibles destinés à être utilisés d’une manière durable durant le cycle d’exploitation de l’entreprise. On distingue dans cette catégorie les terrains, les constructions, le matériel industriel, les agencements et les installations techniques, le matériel de transport, les équipements de bureau.

  • Les immobilisations financières : comprennent les titres financiers acquis par l’entreprise pour être détenus à long terme (titres de participation) ainsi que les droits de créances à plus d’un an (prêts, dépôts et cautionnements…).

Comment différencier une immobilisation d’un stock?

Distinguer entre une immobilisation et un élément de stock se fait par référence à deux critères de base :

Le critère de la destination

  • un stock est destiné à être vendu (produits finis ou marchandises) ou à être consommé dans le processus de production (matières premières).

  • Une immobilisation est destinée à être utilisée dans l’activité courante de l’entreprise.

Le critère de la durée d’utilisation

  • Une immobilisation est un bien qui sert de façon durable l’activité de l’entreprise.

  • Un stock représente un bien non durable.

  • Un bien considéré comme étant une immobilisation pour une entreprise peut représenter un stock pour une autre entreprise.

Immobilisation ou charge : comment faire la différence ?

Il convient de faire une distinction entre les dépenses devant être portées en charge et celles devant être comptabilisées en tant qu’immobilisations.

Les immobilisations constituent des investissements qui augmentent le patrimoine d’une entreprise et qui ont un potentiel de générer des avantages économiques futurs.

Les charges sont consommées durant l'exercice comptable et ne procurent pas des avantages futurs. Les biens de faible valeur sont comptabilisés comme des charges.

Publicité

Une question pour votre projet ?

Recevez un appel en 1h et rencontrez GRATUITEMENT un expert