Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Solutions pour résoudre vos problèmes de trésorerie

Publié le jeudi 10 décembre 2015 par , mis à jour le mercredi 2 janvier 2019
L’argent c’est le nerf de la guerre alors lorsqu’il fait défaut tout peut s’écrouler ! Avant d’aller voir votre banquier pour lui demander « une rallonge » de découvert, mieux vaut faire appel à un spécialiste de l'entreprise pour qu’il vous aide à analyser votre situation, car avant de prendre un médicament, encore faut-il diagnostiquer la maladie ! Si non vous aller entrer dans un cercle vicieux qui risque d’être fatidique pour votre entreprise.

Quelles solutions pour résoudre vos problèmes de trésorerie ? 

Plusieurs causes, plusieurs solutions :

1°) Vous payez vos fournisseurs et/ou vos salariés avant d’être réglé par vos clients : Il vous faut un trésor de guerre de trois mois ou trouver des solutions financières.

►Si vous avez l’état ou des collectivités locales comme client, vous pouvez obtenir un prêt de trésorerie Dailly auprès de votre banque avec une garantie Oséo

►Si vous êtes sous-traitant de grandes entreprises du BTP par exemple, ou si vos clients sont des entreprises qui vous règle à 60 ou 90 jours, vous pouvez escompter vos billets à ordre ou utiliser l’affacturage, même pour des TPE sans montant minimum de facture. C’est coûteux, mais ça aide le temps de dégager assez de bénéfices pour autofinancer vos besoins. Demander aussi un acompte chaque fois que c’est possible minimum 30% et si possible 40%

►Vous produisez et votre stock s’accumule, les ventes sont différées car saisonnières ou cycliques, alors faites financer votre stock par vos clients via un acompte correspondant à votre prix de revient et/ou par un organisme financier spécialisé.

2°) Vous êtes réglé par vos clients avant de payer vos fournisseurs et/ou vos salariés : Vous devriez avoir une trésorerie positive en permanence.

►Vous avez démarré votre activité avec un fonds de roulement insuffisant et vous en subissez les conséquences, il faut recapitaliser pour retrouver plus de sérénité, réduire vos charges fixes, lancer une opération commerciale coup de poing pour faire du chiffre

►Vous vendez à un prix inférieur à votre prix de revient, il faut revoir votre politique tarifaire ou le calcul de vos devis au plus vite et réduire vos charges fixes

► Vous avez auto-financé des investissements au lieu de souscrire un prêt bancaire, si c’est récent tenter de faire refinancer en crédit classique ou crédit-bail trouver des solutions pour réduire vos charges fixes

► Vous avez des charges exceptionnelles : Dépannage, Prud'homme, Sécurité Sociale des Indépendants (ex RSI ),…demander un étalement des règlements de ces charges voire d’autres comme l’URSSAF….

Cette liste n’est pas exhaustive, ce qui est sûr c’est qu’un œil externe (pas celui de votre banquier), vous aidera à déterminer les causes et vous proposera des solutions pragmatiques et efficaces. Alors même s’il est difficile pour vous d’admettre cette situation, ne la laisser pas se détériorer plus  longtemps.

Article proposé par Emile Vion - CREDIPRO Cabinet E.V.E. Conseils
101, rue de Paris 77200 TORCY
Tél. : 01 60 06 13 42
cabinet.eve@credipro.fr
Pour en savoir plus rendez-vous sur la présentation de Monsieur Vion

Vous avez un besoin en trésorerie ? Fabrice vous répond ! 


Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61