Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Prospecter de nouveaux clients : entre plaisir et effort

La prospection de clients est la base de certaines activités commerciales. Pour perdurer efficacement dans cet exercice, il ne suffit pas d’avoir de bonnes astuces, il vous faut impérativement aimer ça. La prospection est aussi une passion qui se consolide par de l’ingéniosité et de la persévérance. Comment donc maîtriser habilement l’art de la prospection ? Comment trouver le souffle de continuer face aux nombreux refus parfois essuyés ? Et comment chercher efficacement de nouveaux clients ?

Prospecter de nouveaux clients : démarche et astuces

La prospection est la recherche de nouveaux prospects pour en faire des clients potentiels. Prospecter c’est donc souvent partir de rien comme beaucoup vous le diront. Toutefois, même si l’on démarre de rien de concret, il importe de le faire de manière étudiée et selon une démarche structurée et planifiée. Il ne s’agit aucunement de faire les choses de façon aléatoire ou de taper tous azimuts à des portes choisies au hasard dans l’espoir d’intéresser quelqu’un. Un commercial en prospection se doit impérativement d’établir une liste de prospects, de définir une stratégie rigoureuse et de faire les choses de manière assidue et sans relâche pour espérer réaliser ses objectifs. Si vous avez tendance à baisser les bras rapidement ou que vous êtes un éternel impatient, vous avez peu de chances de faire long feu dans la prospection.  Ainsi, une prospection peu ou pas préparée conduit inévitablement à l’échec et donc au découragement et souvent à l’abandon. Pour récolter le fruit de vos efforts, il vous faudra mettre en place des objectifs opérationnels et une stratégie commerciale en amont de votre départ sur le terrain.

Prospection : entre techniques classiques et solutions technologiques

En prospection, il existe plusieurs manières de s’y prendre. Que vous fassiez appel à votre réseau ou que vous communiquiez au travers de manifestations telles que des séminaires, des soirées d’information ou des expositions, à chacun sa technique. Ainsi pour doper sa conquête clients, une véritable politique dédiée à part entière à cette activité doit reposer sur un ou plusieurs des outils largement répandus. Du téléphone à l’emailing en passant par la veille commerciale, les moyens ne manquent plus pour optimiser vos performances commerciales. Ce qui importe par-dessus tout, c’est de faire le choix de ses outils en fonction de sa clientèle ciblée pour espérer le plus de perspicacité et d’efficacité pour vos opérations de prospection. Avec la démocratisation de quantité de nouveaux outils de prospection ces dernières années, certains restent fidèles aux plus classiques d’entre eux et choisiront ou combineront entre :

Le téléphone

Ce qui est valable pour la prospection de manière générale, l’est aussi pour l’outil du téléphone de manière particulière. En effet, un fichier client mis à jour est une nécessité pour savoir quel profil de client vous êtes le plus susceptible d’intéresser et donc de convaincre. Le téléphone demeure ainsi un des meilleurs outils du BtoB pour instaurer un bon contact et par la suite un bon relationnel avec ses clients. Une bonne prospection téléphonique consiste à attiser l’intérêt du prospect, à répondre à ses éventuelles questions et objections et à décrocher idéalement un rendez-vous pour présenter plus en détails les prestations de votre entreprise et l’avantage de collaborer avec elle.

Le mailing

Le mailing est généralement utilisé en combinaison avec le téléphone pour présenter les supports de l’information présentée durant l’entretien téléphonique ou pour concrétiser la prise de contact. Il est également utilisé en amont du téléphone pour permettre au prospect de disposer des documents requis. Il faut savoir qu’une opération de mailing est laborieuse à mettre en place en termes de conception et d’acheminement. Les coûts sont également considérables de telle sorte qu’une campagne de ce type doit être préalablement étudiée pour juger de sa rentabilité et de se perspicacité.

Le réseau

Faire appel à son réseau permet de prospecter par recommandation, ce qui est vivement conseillé. Le réseautage permet ainsi d’accéder à de nouveaux clients à condition d’avoir la bonne technique et de faire appel au bon réseau.
    

Les salons et manifestations professionnelles

Les manifestations professionnelles sont une bonne opportunité de nouer un contact entre professionnels et de relancer par d’autres moyens ultérieurement. Pour optimiser vos chances d’attirer l’attention du plus grand nombre, intervenez au cours des débats et conférences. Cette participation active attirera des curieux vers vous et il ne vous restera plus qu’à déployer les efforts requis pour les convaincre définitivement.

Pour les entreprises un peu plus dans l’air du temps, le recours à des outils plus récents a révolutionné l’univers de la prospection commerciale. Il faut en effet coller aux besoins et aux moyens de son ère pour rester dans la course. Ainsi, il est désormais possible de faire appel à :

  •     Internet : Il est de plus en plus rare de contacter des entreprises qui n’ont pas mis en place leur site internet pour faire connaître leur activité ou mettre en avant leurs services. Il s’agit certes d’un outil de prospection passive mais qui génère nombre de premiers contacts qui sont autant de nouveaux clients potentiels.
  •     Fax : il présente l’avantage majeur d’être économique mais n’attire cependant pas le plus grand nombre. Il convient donc de le réserver aux clients avertis qui ont exprimé leur consentement pour recevoir des supports d’information par ce bais car le reste des entreprises accueillent en général négativement les fax publicitaires.
  •     SMS : son utilisation est en nette hausse et présente des avantages comme son bon taux de lecture, sa facilité de mise en place et la forte réactivité des cibles. Cependant certains le perçoivent comme intrusif et son coût reste tout de même considérable.
  •     La veille commerciale : pour rester en éveil face aux opportunités du marché, certaines sociétés se sont spécialisées dans la veille commerciale. Le recours à ces espaces compilant les divers appels d’offres permet un gain de temps considérable pour les commerciaux. Ainsi, ils sont plus à même de juger de quel contact approcher pour quel projet.
  •     L’emailing : très rapide et peu couteux, ce moyen de prise de contact en masse présente l’inconvénient majeur d’un taux de suivi extrêmement faible. Le caractère général et en masse n’est pas souvent du goût du client qui le vit comme une forme de harcèlement très souvent non en accord avec ses besoins.


Pour ceux à l’affût des dernières technologies et autres supports de communication en matière de prospection, l’avenir se conjugue avec les réseaux sociaux ayant envahi tous les secteurs d’activité confondus. Des communautés professionnelles voient ainsi le jour et ont pour but d’élargir les réseaux au travers de relations et de contacts professionnels. La modération de ces espaces cybernétiques se fait autour de thématiques et problématiques d’intérêt commun où chaque intervenant est susceptible d’apporter et de trouver une plus-value en rapport avec ses activités. Cette mise en relation professionnelle évolue de façon exponentielle et représente le support de l’avenir.

En somme, la prospection a ses règles et ses bases qu’il importe de mettre à jour fréquemment pour se frayer un chemin dans l’immensité du marché en collant à des besoins réels et concerts.

Et vous, comment organisez-vous vos opérations de prospection pour la recherche de nouveaux clients ?

Publicité