Les risques psychosociaux et l'entreprise

Risque psychosocialInsomnie, déprime voire état dépressif, stress… Autant de problèmes qui ont souvent une origine commune : l’entreprise. Et qui deviennent de plus en plus fréquents dans la société moderne. Certaines études récentes confirment l’impact de l’environnement du travail sur la santé mentale des personnes et leur mal être.

Sans oublier que ce genre de risques sur la santé physique et mentale ont incontestablement un impact sur la performance et la productivité de l’entreprise (absentéisme, manque de concentration, malaise social…)

Dans ce sens, de plus en plus d’entreprises font le lien et tendent de modifier l’organisation du travail et d’encourager le dialogue afin d’améliorer les conditions. Alors quels sont les risques de telles situations ? Est-il possible de prévenir les risques psychosociaux ? C'est ce que nous proposons de voir dans cet article.

Que signifient les risques psychosociaux ?

Le Code du Travail décrit les risques psychosociaux comme étant des risques professionnels qui touchent la santé physique et mentale. Par là, on entend aussi bien le stress, le harcèlement, le burn-out

Ces différents risques psychosociaux touchent plusieurs facultés et entraînent des séquelles plus ou moins graves comme des états de dépression, des troubles musculo-squelettiques, des maladies chroniques comme l’hypertension artérielle…

Quant à l'INSERM, il décrit les facteurs psychosociaux au travail comme étant des variables aussi bien individuelles que collectives et organisationnelles de l'activité professionnelle. Mais il leurs accorde un haut degré de complexité ce qui explique qu’il soit parfois difficile de les identifier.

Les causes de ces risques psychosociaux

Il existe plusieurs facteurs à l'origine des risques psychosociaux. Ils peuvent être causés, par exemple, par des conditions de travail difficiles, ou un climat social déplorable…  on pourra réunir les causes en certains groupes que nous allons décrire dans ce qui suit. La liste n’est évidemment pas exhaustive mais nous tentons uniquement de mettre en lumière les causes les plus fréquentes.

a- Les facteurs de stress en milieu professionnel  

Il existe plusieurs facteurs mais les principaux sont les suivants :

  • Une charge trop importante de travail : ce qui cause une baisse du rendement et une situation de démotivation ;

  • Des difficultés liées à la tâche : qu’il s’agisse d’exigences qualitatives quant à la précision qui est demandée ou de son aspect répétitif et monotone ;

  • Des facteurs inhérents au métier : comme le cas des pompiers qui sauvent des vies ou d’un médecin dont l’erreur peut être fatale sur un patient.

b- Les facteurs liés à l'organisation du travail  

Il y a aussi des causes de risques psychosociaux suite à une organisation du travail mal faite. Par exemple, des missions imprécises et qui sont dans le flou le plus total peuvent provoquer un stress important. Il y a aussi les rythmes de travail qui peuvent ne pas correspondre à la vie privée d’un employé.

c- Les facteurs liés aux relations de travail 

Une mauvaise ambiance au bureau, un chef trop autoritaire, un système de reconnaissance et de motivation quasiment absent… sont autant de causes de risques psychosociaux.

d- Les facteurs liés à l'environnement physique et technique 

Ces facteurs concernent souvent l’ergonomie des postes de travail. Il est important de penser à la santé dans le travail et d’assurer de bonnes conditions de travail.

e- Les facteurs liés à l'environnement socio-économique de l'entreprise 

C’est clair qu’il est difficile de travailler dans de bonnes conditions quand on sait que son entreprise a des difficultés ou que le secteur est en crise.

Une prévention nécessaire

La difficulté avec les risques psychosociaux, c’est qu’une fois les facteurs déclanchants présents, il est difficile de limiter les risques. Ainsi une sensation d’impuissance se retrouve souvent chez les employés d’une entreprise qui ne savent pas quoi faire.

Il y a aussi un caractère subjectif aux différents facteurs : ce qui peut sembler stressant pour un employé ne l’est pas forcément pour un autre.

C’est à l’entreprise d’agir et pas uniquement au niveau individuel mais bien de cibler les sources de risques dans l’organisation et l’environnement du travail de l’entreprise.

La réglementation impose à l’employeur de les gérer au même titre que les autres risques en passant tout d’abord par une évaluation. Par la suite, la planification de mesures en amont reste la solution pour les éviter et les prévenir.

Le  Harcèlement moral, un risque psychosocial à ne pas prendre à la légère 

Le harcèlement moral au travail n’est pas tout récent. Et pourtant il faudra attendre les années 1980 pour qu’il soit identifié par Heinz Leymann sous le terme de "Mobbing". Ce mot signifie « l'action d'une foule assaillant une personne » et il décrit très bien ce qu’est le harcèlement dans son intention de nuire et de se débarrasser d’une autre personne.

Il s’agit d’un des risques psychosociaux les plus graves et les plus fréquents et il concerne tous les secteurs d'activités. D’ailleurs, la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme du 29 Juin 2000, le décrit comme une atteinte à la dignité du salarié, à l'intégrité de sa personne et à son droit au travail.

Peut-on considérer le stress comme un risque psychosocial ?

Le stress, c’est cet état dans lequel vous êtes, suite à une situation de surcharge de travail, ou de conflits au sein de votre équipe.  Une grande partie des difficultés que l'on affronte dans son activité professionnelle peut nous causer un grand stress.

Certaines personnes sont plus aptes à vivre ces situations de stress et pourront gérer toutes leurs difficultés sans complication sur leur état de santé. Par contre, il y a des personnes moins armées et qui paniquent en situation de stress.

En réalité, le stress apparait dès que le salarié ressent une situation de déséquilibre entre la perception des contraintes de son travail et ce que concrètement lui impose son environnement.

Ainsi nous comprenons que les risques d’un métier, qui sont connus dès le départ par le salarié ne peuvent être considérés comme des facteurs de stress. Par contre, une mauvaise organisation de l’équipe, elle, peut lui causer du stress même si son métier est à haut risque.

L’accumulation des facteurs de stress est encore plus dangereuse pour la personne causant souvent un épuisement mental source de problèmes sur la santé.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61