La fonction finance au sein d’une entreprise : enjeux et perspectives

Création d'entreprise • Publié le jeudi 22 septembre 2016, mis à jour le lundi 30 juillet 2018
La fonction finance au sein d’une entreprise : enjeux et perspectives

Il est difficile d’évaluer une entreprise sans prendre en considération son aspect financier. En effet, elle évolue dans un espace financier qui l’oblige à fonctionner en tenant compte de certains besoins financiers et sous certaines contraintes financières.

L’entreprise de demain qui désire être compétitive doit développer une fonction finance en interne solide et efficace afin d’assurer sa pérennité. Quel rôle jouera-t-elle au quotidien ? Qui sont les différents intervenants ? Existe-t-il des interactions avec les autres fonctions de l’entreprise ?

Rôle de la fonction finance dans l’entreprise

La fonction « finance » permet d’assurer aux décideurs qu’ils auront bien les fonds nécessaires à l’instant T pour financer telle ou telle activité.

C’est donc à elle, que revient la responsabilité de donner à l’entreprise l'opportunité et les moyens de se développer. Elle garantie aussi que le capital de l’entreprise est bien investi de façon rentable.

Avant de prendre n’importe quelle décision qui implique un flux financier ou un trou dans la trésorerie, un gestionnaire ou décideur doit consulter la fonction finance de l’entreprise. Ce qui implique que les outils mis en place soient en adéquation avec l’activité.

La fonction financière dans l’entreprise accorde un grand intérêt à la gestion du risque. En effet, il est très important de limiter les risques financiers qui pourraient causer du tort à l’entreprise.

La fonction financière s’intéresse aussi à l’aspect juridique en s’assurant que l’entreprise respecte bien les procédures d’autorisations.

Les ratios financiers établis par la fonction finance de l’entreprise offrent un diagnostic sur leurs performances qui permettent de connaître ses capacités de financement et de planifier toute stratégie de développement.

Une information financière précise…

Suite à une bonne gestion financière, les tableaux de bord et indicateurs financiers de l’entreprise doivent offrir une information actualisée et pertinente aux chefs d’entreprises.

Mais il ne faut pas penser que l’information en possession de la direction financière est uniquement de l’ordre du « financier ». Elle offre un vrai tableau de bord aux gestionnaires qui doivent justifier de leurs dépenses en leur donnant un outil et des résultats montrant la rentabilité qu’ils ont assurée.

Les enjeux d’une fonction finance sont donc très importants. En véritable outil d’aide à la décision, la fonction finance va permettre aux dirigeants de planifier leurs stratégies de développement en leurs assurant une capacité de financement.

Une fois différentes stratégies mises en place, il est possible d’avoir de la visibilité sur la rentabilité de chaque action et de savoir quel choix d’investissement aura été le plus judicieux.

Trouver le juste équilibre entre besoin et gaspillage

La fonction finance s’occupe de toutes les activités en entreprise. Il est important qu’elle puisse permettre au décideur de savoir quelle activité est plus rentable qu’une autre.

Mais la gestion financière intervient aussi pour éviter un besoin en financement de l’entreprise qui pourrait lui causer des difficultés financières ou de trésorerie. Une bonne gestion des finances se traduit aussi par l’absence de gaspillage.

Les tâches du directeur financier 

Une fois avoir passé en revue les principaux rôles joués par la fonction financière, on se demande quel profil pourrait bien avoir le directeur financier.

La fonction étant autant « financière », « budgétaire », « stratégique », que « communicationnelle », il semble que cette personne ait forcément un profil assez complexe et compétent. Mais quelles sont ses tâches dans l’entreprise ?

On le surnomme souvent l’architecte des stratégies financières car il est chargé un peu de « dessiner » tous ces projets d’entreprise et d’en assurer les moyens.

Le directeur financier a de lourdes tâches et responsabilités. C’est sur ces épaules, parfois, que se joue la pérennité de sa structure.

Il doit être aux aguets de tout changement économique (par exemple, la disparition d’un fournisseur, un concurrent qui a été racheté par un autre…)  et pouvoir analyser les conséquences et réagir

C’est à lui que revient de définir les orientations stratégiques, qu’il décide en fonction de la stratégie d’entreprise mais aussi des moyens et du contexte économique.

Mais sa mission ne s’arrête pas là, il doit superviser l’état de santé financière de chaque unité d’exploitation et évaluer ses résultats financiers afin de rendre compte auprès du directeur général de la rentabilité de chaque unité. C’est donc suite à son rapport que les décisions de stopper tel produit ou d'en augmenter la production sont prises… certes, le marketing devra intervenir mais sans l’aval du financier, il est impensable de voir un chef d’entreprise donner son accord pour tel ou tel développement et même si c’est le client qui le demande.

A quoi se résumerait une bonne gestion financière ?

L’objectif financier d’une entreprise ne se résume pas seulement au chiffre d’affaires et ce serait d’ailleurs une grande erreur que de confondre chiffre d’affaires et bénéfice réel. La gestion financière doit être guidée par trois critères qui sont nécessaires pour le bon fonctionnement de l’entreprise :  

  • La rentabilité : c’est clair que pour se développer, une entreprise doit être rentable. Mais ce que l’on oublie souvent, c’est que pour se développer, il faut des investisseurs qui eux ne s’intéressent qu’à la rentabilité.

  • La solvabilité : deux points très important pour le développement de l’entreprise. Après avoir trouvé des capitaux (et donc prouvé sa rentabilité), l’entreprise a besoin d’emprunts. Il sera quasiment impossible d’en bénéficier si l’entreprise n’est pas solvable. Aucune banque ne s’engage en tant que partenaire si elle sait, d’avance, qu’elle court un grand risque de ne jamais revoir la couleur de son argent.

  • La liquidité : saviez-vous qu’un nombre considérable d’entreprise se retrouve en redressement judiciaire suite à un problème de trésorerie. Quand les décaissements dépassent les encaissements, c’est toute l’entreprise qui est déstabilisée. Un conseil : ayez un œil sur votre trésorerie ou votre BFR.

La fonction finance en entreprise chapote l’ensemble des activités et doit apporter à tous les décideurs un élément de réponse fiable pour les aider dans leur prise de décisions.

Quelle que soit sa taille, une entreprise ne peut être pérenne sans avoir une visibilité parfaite sur ses postes clés financiers. 

N'oubliez pas que Petite-Entreprise.net est un portail d'aide dédié aux TPE et PME qui a vocation à développer des solutions sur mesure pour accompagner les entreprises dans la gestion de leur entreprise. Nous disposons d'un réseau de conseillers compétents et engagés dans une démarche qualité, qui sont là pour aider les TPE et PME à faire face à l'avenir. 


Vous avez envie de maîtriser votre rentabilité ? Fabrice vous répond ! 


Cette fiche répond-elle
à votre question ?
Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61