Business plan : comment réussir ses projections financières ?

Création d'entreprise • Publié le mercredi 18 décembre 2013, mis à jour le lundi 17 septembre 2018
Les projections financières sont un des éléments les plus importants de la construction de votre business plan. Ce sont elles qui détermineront la rentabilité de votre projet. Il est donc primordial de les réussir pour faire un business plan efficace. Quelques conseils.

L’adéquation chiffre d’affaires – business model

Établir des projections financières est évidemment très délicat dans le cas d’une création d’entreprise. Le plus souvent, le chiffre d’affaires initial est de zéro et il faut réussir à imaginer la manière dont celui-ci pourra se construire au fil des 3 premières années ! Car sans cela, votre business plan ne sert à rien. Par ailleurs, la construction de chiffre d’affaires doit être cohérente et en adéquation avec votre business model et avec le reste des éléments de votre business plan.

Car c’est finalement ce dernier qui pourra vous aider à construire vos prévisions. Vous y avez indiqué à quel moment et de quelle manière vous allez mettre en place des opérations de communication, des campagnes de prospection, etc. Vous pouvez donc d’ores et déjà supposer un taux de transformation de ces opérations et, en fonction de vos cibles, prévoir un chiffre d’affaires correspondant.

Par ailleurs, en fonction de votre activité, il est fort possible que vous ayez du chiffre d’affaires récurrent. Prenez-le en compte et ajoutez-le. Vous avez une stratégie de fidélisation ? Prenez-la en compte. Etc.

En d’autres termes, faire son business plan ce n’est pas partir de rien : la construction de vos projections financières s’appuie sur tout ce que vous avez pensé en amont pour la réussite de votre projet et sur votre modèle économique. Utilisez donc ces données à bon escient. Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez expliquer votre chiffre d’affaires.

Soyez cohérent et n’oubliez pas les charges

Vous avez prévu la mise en place une campagne de communication multicanale pour acquérir des clients. Très bien. Mais le coût de cette opération doit être intégré dans vos projections ! Le rapport chiffre d’affaires généré et coût de l’opération vous donnera le coût d’acquisition de vos clients ; une donnée importante pour, plus tard, piloter votre entreprise.

De la même manière, si votre prévisionnel fait état d’une progression considérable de CA sur la deuxième année, cela doit être mis en relation avec l’augmentation de vos forces de ventes. Sinon comment expliquer cette progression ? Dès lors, les charges supplémentaires induites ne doivent pas être oubliées.

Trop souvent, les créateurs d’entreprise cherchent surtout à dorer leur image et à montrer un prévisionnel valorisant. C’est une demie erreur : il vaut mieux un résultat moins élevé mais cohérent plutôt qu’un résultat considérable mais absurde !

Soyez au fait des bases comptables

Votre business plan peut être le meilleur qui soit (et ce sera peut-être le cas si vous vous êtes fait accompagner par un expert), vous ne convaincrez personne si vous ne le connaissez pas et si vous n’êtes pas capable d’en expliquer les rouages. Et bien évidemment, c’est le plus souvent sur les données financières qu’on vous attendra au tournant. Vous devez donc maîtriser des bases de comptabilité :

Votre BFR : son montant et sa raison d’être

La différence entre charge et investissement

Les frais de personnel, les charges, etc.

Votre compte de résultat.

Etc.



Réussir son business plan passe par des projections financières performantes, cohérentes et justes. Si vous avez des difficultés avec la comptabilité et les chiffres, faites-vous aider par un comptable : utilisez le service de mise en relation de Petite-entreprise.net.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61