Comment faire une étude de zone de chalandise ?

Comment faire une étude de zone de chalandise ?

Gestion d'entreprise • Publié le mardi 3 mars 2015

Avant de choisir l’implantation d’un futur point de vente ou pour mieux connaître son bassin d’implantation, l’étude de zone de chalandise est indispensable pour avoir une connaissance fine de son marché local. Analogie, analyse de la concurrence, analyse des statistiques, sondages : nos conseils pour savoir comment faire une étude de zone de chalandise.

Quelle étude pour quel objectif ?

Avant de réaliser une étude de zone de chalandise, il faut déterminer l’objectif de cette étude. En effet, un tel travail peut répondre à 2 objectifs :

  • Choisir l’implantation d’un futur point de vente

  • Améliorer sa connaissance de sa zone de chalandise

En fonction de l’objectif, on ne cherchera pas les mêmes informations et on ne procédera pas de la même manière.

Et pour cause : si l’on est déjà implanté, alors on dispose déjà d’une clientèle dont on peut analyser le comportement pour affiner au mieux la connaissance de son marché et mieux exploiter les résultats de l’étude. On a également une meilleure connaissance de ses concurrents réels, ce qui n’est pas forcément le cas lorsque l’on procède à une étude de zone de chalandise avant de choisir son implantation.

Les principes de bases de l’étude de zone de chalandise

Tout d’abord, il convient de se souvenir que l’on décompose une zone de chalandise en 3 sous-zones :

  • Zone primaire : la plus proche (en général, on compte 2 minutes en voiture et 10 minutes à pied maximum)

  • Zone secondaire : plus large que la zone primaire (en moyenne 4 minutes en voiture et 20 minutes maximum à pied)

  • Zone tertiaire : la zone qui n’intéresse que les grosses structures et les commerces de niche, elle est plus large que la zone secondaire (plus de 6 minutes en voiture et 30 minutes à pied)

Ensuite, pour réaliser une étude de chalandise, il faut s’appuyer sur 3 principes de base :

  • Analogie

  • Concurrence

  • Statistiques

Analogie

La phase d’étude par analogie consiste à sélectionner une entreprise analogue à celle que l’on veut créer (à la sienne), implantée dans un secteur similaire, voire le même secteur, et de l’analyser.

  • Visite sur site en tant que client pour connaître les prix et avoir un premier regard sur la clientèle ;

  • Étude et suivi des opérations de communication ;

  • Analyse du trafic et des achats (pour ce dernier point, quand c’est possible).

Autant dire que cette partie de l’étude de zone de chalandise demande à être sur le terrain. Car il faudra passer beaucoup de temps à simplement regarder les consommateurs pour savoir d’où ils viennent, comment ils viennent (voiture, à pied, transports en commun, quels parkings, quels arrêts, quelles lignes, etc.) s’ils viennent à plusieurs ou seul, quand ils viennent, quelles sont les heures creuses, les heures pleines, etc. Vous allez jouer à l’espion pour comprendre pourquoi le point de vente fonctionne et comment.

Pendant cette phase, vous vous renseignerez sur le quartier :

  • S’agit-il d’un quartier résidentiel ou commerçant ?

  • Y-a-t-il des bureaux à proximité ?

  • Des écoles ? Des centres administratifs ?

  • Quels sont les axes et moyens de communication ?

  • Y-a-t-il des emplacements de parking ? Des arrêts de bus ? De tram ? De métro ?

Pensez aux pôles d’attraction : certains lieux sont considérés comme des pôles d’attraction. Centres commerciaux, salles de spectacles, immeubles de bureaux, etc. En gros, il s’agit de lieux qui génèrent beaucoup de trafic dont vous pouvez bénéficier !

Juste sur cette base, vous aurez déjà une excellente connaissance de la zone de chalandise.

Concurrence et statistiques

La phase d’étude de la concurrence consiste à lister toutes les entreprises concurrentes dans les 3 sous-zones de votre zone de chalandise. Vous détaillerez leurs caractéristiques (emplacement, superficie de vente, trafic, bilans – quand ils sont disponibles – etc.). Cette phase vous permettra de connaître le niveau de saturation de votre zone de chalandise.

Dans la même logique, vous irez chercher des informations statistiques sur le quartier d’implantation et les quartiers alentours : population, âge moyen, niveau de revenu, taux d’emploi, etc. ces informations vous en diront long sur votre zone de chalandise.

Penser à utiliser l’outil ODIL de l’INSEE qui permet d’obtenir des informations intéressantes à échelle moyenne. Mais l’outil s’avère limité à petite échelle, c’est-à-dire en termes d’analyse de quartiers.

Gardez en tête que l’étude de zone de chalandise est une opération importante, longue et minutieuse. Si vous pensez avoir besoin d’aide pour la réaliser au mieux, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un expert qui pourra vous aider à la réaliser.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61