/P-478-134-G1-transformation-en-societe-d-une-entreprise-individuelle-3-solutions-expliquees.html
Fiche
20606 --- Solution I : Transformation d'une entreprise individuelle en Apport du fonds de commerce Au moment de transformer une entreprise individuelle en société, trois techniques juridiques de transformation s’offrent à l’entrepreneur. C’est en prenant en considération la solution qui s’adapte au mieux à sa situation que l’entrepreneur fixe son choix. Sachez néanmoins que, peu importe la technique choisie, le concept et objectif demeurent les mêmes : créer une société (qui fait office d’écran) qui vous
AccueilTransformation en société d’une entreprise individuelle 3 solutions expliquées

Transformation en société d’une entreprise individuelle 3 solutions expliquées

Publié le 7 avril 2015
Transformation en société d’une entreprise individuelle 3 solutions expliquées
Besoin d'accompagnement pour monter votre boîte ?
On vous aide !

Solution I : Transformation d’une entreprise individuelle en Apport du fonds de commerce

Au moment de transformer une entreprise individuelle en société, trois techniques juridiques de transformation s’offrent à l’entrepreneur. C’est en prenant en considération la solution qui s’adapte au mieux à sa situation que l’entrepreneur fixe son choix. Sachez néanmoins que, peu importe la technique choisie, le concept et objectif demeurent les mêmes : créer une société (qui fait office d’écran) qui vous permettra de protéger votre patrimoine personnel en le séparant de votre patrimoine professionnel.  (Lire notre article :

Chefs d’entreprises individuelles et auto entrepreneurs protegez votre maison

)

L’appport du fond de commerce

Premier choix à considérer : l’apport du fonds de commerce. Implications juridiques, fiscales et comptables.

1- Sur le plan juridique
Avant tout, veillez à respecter un certain nombre de dispositions légales visant à protéger les droits des éventuels créanciers de l’entrepreneur (articles L. 141-1 et suivants du Code de commerce).
Par ailleurs, le fond de commerce est transféré en pleine propriété dans le cadre d’un apport en nature au capital de la société. L’exploitant du fond de commerce reçoit en contrepartie de son apport des titres de la société.

2- Sur le plan fiscal
L’apporteur est soumis à toutes les impositions relatives à une cessation d’activité. En outre, l’apport du fonds de commerce est caractérisé par :

– Le report de la taxation de la plus-value sur les éléments non amortissables (la clientèle, par exemple) au jour de la cession à titre onéreux des droits sociaux, du rachat de ces droits par la société ou au jour de la cession par cette dernière du bien apporté. Ce report est maintenu en cas de transmission ultérieure à titre gratuit des droits sociaux, dès lors que le bénéficiaire de cette transmission prend l’engagement d’acquitter l’impôt sur les plus-values ;

– L’étalement sur cinq ans du paiement de la plus-value sur les éléments amortissables (comme le matériel). Ces plus-values sont réintégrées dans les résultats de la société bénéficiaire des apports et ne sont donc pas imposées au nom de l’apporteur des immobilisations.
Pour le bénéficiaire de l’apport, il est nécessaire de s’acquitter des droits d’enregistrement calculés sur la valeur du fonds de commerce, au même taux qu’en matière de vente, c’est-à-dire 3 % pour une valeur comprise entre 23 000 € et 200 000 € et 5 % pour une valeur supérieure à 200 000 €. Cependant, si l’exploitant prend, au moment de l’enregistrement, l’engagement de conserver les titres reçus en contrepartie de son apport pendant trois ans, la société en sera exonérée.

3- Sur le plan comptable
Dans le bilan du début d’activité de la société, la valeur du fonds est comptabilisée dans le compte capital situé au passif et en contrepartie, une immobilisation est inscrite à l’actif du bilan.

N.B. : Selon la forme de la société et si certaines conditions sont réunies, il peut être obligatoire de faire estimer la valeur du fonds par un commissaire aux apports.

 

Solution II : Transformation d’une entreprise individuelle en cession du fonds de commerce

Deuxième choix à considérer : la cession du fonds de commerce. Implications juridiques, fiscales et comptables.

La cession du fond de commerce

1- Sur le plan juridique
L’entrepreneur cède son fonds de commerce à une société dans laquelle il aura nécessairement la qualité d’associé. Cette cession doit respecter les mêmes obligations et formalités que celles exigées pour une cession à un tiers.

2- Sur le plan fiscal
Pour le cédant, la cession du fonds de commerce engendre la cessation de l’activité, le commerçant devra donc déclarer et payer les impôts relatifs à son exploitation antérieure. Il s’agit principalement du bénéfice non encore imposé et d’un impôt sur la plus-value du fonds de commerce, calculé sur la différence entre la valeur d’acquisition (ou de création) et la valeur de cession du fonds. En fonction de la durée de détention ou de la date de création du fonds de commerce, cette plus-value est soit soumise à l’impôt sur le revenu en tant que bénéfice d’exploitation soit taxée à un taux de 28,1 %.

Le cessionnaire devra, quant à lui, acquitter des droits d’enregistrement calculés sur la valeur du fonds de commerce :
– Pour la fraction inférieure à 23 000 euros : 0 euros (droit fixe minimum de 25 €)
– Pour la fraction comprise entre 23 000 euros et 200 000 euros : 3 %
– Pour la fraction supérieure à 200 000 euros : 5 %

3- Sur le plan comptable
Il n’est pas imposé de payer le prix du fonds immédiatement. La créance du vendeur est inscrite à son nom dans la comptabilité de la société, sous la forme d’un compte courant (l’exploitant étant désormais associé).
Dans le bilan de la société en début d’activité, la valeur du fonds de commerce est inscrite à l’actif dans la catégorie des immobilisations et, en contrepartie, le compte courant de l’ancien exploitant est porté au passif.

 

Solution III : Transformation d’une entreprise individuelle en location-gérance

Troisième choix à considérer : la mise en location-gérance.
A savoir, avant de fixer son choix sur cette alternative : le propriétaire du fonds doit justifier de son exploitation pendant deux ans. Par ailleurs, son contrat de bail ne doit pas interdire directement ou indirectement ce mode d’exploitation.

La mise en location-gérance de son fond de commerce

1- Sur le plan juridique

L’ancien exploitant peut garder la propriété de son fonds de commerce et déléguer, parallèlement, l’exploitation à la société qui verse, en contrepartie, une redevance. Il est également en droit d’être associé et/ou gérant de la société exploitant le fonds.

2- Sur le plan fiscal

N’étant considérée ni comme une vente ni comme un apport du fonds de commerce, mais seulement comme une location de ce dernier, cette option est probablement la plus avantageuse sur le plan purement fiscal :
– Aucun droit d’enregistrement n’est dû
– Il n’y a pas de plus-value imposable

3- Sur le plan comptable

Dans la mesure où la société n’est pas propriétaire du fonds de commerce qu’elle exploite, celui-ci n’est pas inscrit à l’actif du bilan de la société. Seule la redevance payée au propriétaire du fonds est traitée comme une charge d’exploitation, et figure à ce titre au compte de résultat.

Trouvez-vous cette fiche utile ?
9/10
Besoin d'accompagnement pour monter votre boîte ?
On vous aide !
Transformation en société d’une entreprise individuelle 3 solutions expliquées
En savoir plus sur cette thématique

Vous y êtes presque. Laissez-nous vos coordonnées, nous vous appelons sous 48H !

Oups ! Nos conseillers sont situés uniquement en France et DOM/TOM. Nous vous invitons à trouver votre réponse dans nos fiches pratiques.
Auto-entrepreneuriat – Ce qu'il faut savoir
Me lancer et créer ma boite
Statut juridique 07-04-2015
Auto-entrepreneuriat – Ce qu'il faut savoir
Lire la suite
L'e-administration et la création d'entreprise
Me lancer et créer ma boite
Accompagnement entrepreneur 07-04-2015
L'e-administration et la création d'entreprise
Lire la suite
L'EURL/SARL unipersonnelle : fiche pratique
Me lancer et créer ma boite
Statut juridique 07-04-2015
L'EURL/SARL unipersonnelle : fiche pratique
Lire la suite

Les actualités de Petite-Entreprise.net

Facebook
Petite-Entreprise.net
28-02-2024
Découvrez nos astuces pour optimiser l'emballage de vos commandes en ligne et offrir la meilleure expérience client possible ! 📦💫 Un packaging bien pensé peut faire toute la différence. …
Découvrez nos astuces pour optimiser...
Facebook
Petite-Entreprise.net
27-02-2024
Vous êtes à votre compte et vous vous reconnaissez dans ces phrases ? Bonne nouvelle, vous êtes au bon endroit ! 🎉 Rejoignez-nous pour trouver des solutions et retrouver votre sérénité. …
Vous êtes à votre compte...
Comment optimiser l'emballage e-commerce pour l'expérience client ?
Fiche pratique
Relation client 14-02-2024
Comment optimiser l'emballage e-commerce pour l'expérience client ?
Lire la suite
Facebook
Petite-Entreprise.net
23-02-2024
C'est l'heure de jouer à deviner le mot mystère de la semaine ! 🕵️‍♂️ ➡ Indice: c'est essentiel pour toute les entreprises...💰 Alors, vous avez trouvé ❓ 🤔 #Jeux …
C'est l'heure de jouer à...
Conseiller
Patrick CHANTRELLE
Patrick CHANTRELLE
Conseil en pilotage d’entreprise
VILLE D'AVRAY
(92) Hauts de Seine
Facebook
Petite-Entreprise.net
22-02-2024
🚀 Vous vous demandez ce qu'est le marketing stratégique et comment l'appliquer à votre entreprise ? Découvrez tout ce que vous devez savoir dans notre fiche pratique ! …
🚀 Vous vous demandez ce...
Facebook
Petite-Entreprise.net
17-02-2024
📢 Actualité TPE ! Bonne nouvelle pour les TPE ! La loi sur l'immigration du 26 janvier 2024 facilite l'obtention de la carte de séjour temporaire 💼✨ Cette loi précisée par une …
📢 Actualité TPE ! Bonne...
Facebook
Petite-Entreprise.net
16-02-2024
🌈 Être à son propre compte, c'est bien plus qu'un simple travail. C'est une aventure passionnante qui vous permet de donner vie à vos idées les plus folles, d'explorer de nouveaux horizons et …
🌈 Être à son propre...
Qu'est-ce que le Marketing Stratégique ? Définition
Fiche pratique
Conseils dirigeant 12-02-2024
Qu'est-ce que le Marketing Stratégique ? Définition
Lire la suite
Charger plus d'actualités
Suivez-nous
sur les réseaux sociaux
Vous avez soif d'information ?
En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les mercredis !
Voir un exemple de newsletter

La société Valpolis traite les données recueillies afin de faire suite à votre demande d’inscription à la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.