Comment lire un bilan, les clés pour savoir lire un bilan comptable

Comment lire un bilan, les clés pour savoir lire un bilan comptable

Un bilan comptable est un document (sous forme de tableau) composé d’un actif, c'est-à-dire ce qui est possédé par une société et d’un passif, c'est-à-dire ce dont une entreprise dispose comme ressource. Le bilan comptable fait partie des états financiers d’une entreprise et permet de décrire en terme d’emplois et de ressources la situation patrimoniale de l’entreprise à une date donnée. Il est essentiellement utilisé par les tiers (banques, clients, actionnaires, administrations...) afin de connaître la valeur de la société et de s'assurer de sa solvabilité.

COMMENT EST COMPOSÉ UN BILAN ?

Les postes de la présentation du bilan comptable sont classés sous différentes formes, par ordre de liquidité (actif), exigibilité (passif) et selon leur fonction dans l’entreprise.

La partie « Actif » (ou avoirs de l’entreprise)

Dans le lexique financier, c’est ce qu’on appelle les « emplois », soit les biens et droit possédés par l’entreprise. Ce sont donc les éléments du patrimoine ayant une valeur économique positive et ont pour vocation de générer des ressources futures.

Elle inclut :

  • Les bâtiments 
     
  • Les machines (servant à la production des marchandises/produits de l’entreprise) 
     
  • L’outillage 
     
  • Le matériel (tout bien ne servant pas à la production directe de la marchandise : mobilier de bureau, installations informatiques, armoires…) 
     
  • Le matériel roulant (Camions, voitures ou tout autre véhicule) 
     
  • Les biens immatériels (la clientèle, la situation commerciale, les marques déposées, le droit de location, les licences, l'organisation de la vente...) 
     
  • Le stock (les matières premières, les fournitures…) 
     
  • Les créances commerciales (les factures clients en attente de paiement) 
     
  • Les valeurs disponibles (argent liquide possédé par l’entreprise sur les comptes bancaires et en caisse) 

La partie « Passif » (ou dettes de l’entreprise)

Dans le lexique financier, c’est ce qu’on appelle les « ressources », soit les éléments faisant partie du patrimoine de l’entreprise. Ces éléments ont une valeur négative et comprennent les dettes de l’entreprise entre autre.

Elle inclut : 

  •  Le capital propre : c’est l'apport des fondateurs que l'entreprise possède aussi longtemps qu'elle existe 
  •  Les fonds étrangers : ce sont toutes les sources provenant de tierces personnes et qui sont remboursables après un certain temps, ce qui va faire la distinction entre les fonds empruntés à long terme ou à court terme. 
  • Dans la catégorie des fonds étrangers, on peut également inclure les diverses dettes, tels que les impôts à payer, les salaires…

POURQUOI APPRENDRE À LIRE UN BILAN COMPTABLE ?

Une bonne lecture est primordiale pour les bienfaits de l’entreprise, notamment pour les nombreux concernés.

  • Le chef d’entreprise ou dirigeants

Le bilan comptable va lui permettre de voir ses pertes et ses augmentations sur ses exercices comptables (valeurs sur différentes périodes) pour avoir un bon équilibre financier.

  • Organismes de financement

Le bilan comptable sert à voir la structure financière de l’entreprise et d’analyser ses composants pour obtenir un bilan positif.

  • Repreneur d’entreprise

Le bilan comptable va lui permettre de voir l’aspect financier de l’entreprise et donc sa puissance, ses cibles et sa notoriété grâce aux différents bilans. Il va pouvoir effectuer des prévisions pour les années suivantes grâce à ce modèle. 

COMMENT LIRE ET ANALYSER UN BILAN COMPTABLE ?

Le bilan comptable et son analyse permet d’obtenir des ratios qui vont communiquer sur certains résultats de votre entreprise. Il faut donc avoir un bon équilibre financier. À chaque action correspond un mode de financement.

Par exemple, l’actif immobilisé doivent être financés par les capitaux permanents et inversement.

Le BFR est la différence entre les actifs à court termes et les passifs à courts termes. Il correspond à l’impact du décalage temporel entre les encaissements et les décaissements.

Lorsqu’il est supérieur à 0, l’entreprise doit financer ses besoins à court termes par son fonds de roulement. S’il est négatif, les emplois sont inférieurs aux ressources et va donc permettre d’alimenter la trésorerie nette.

BFR= actif circulant (stocks + créances clients) – passif circulant (dettes fournisseurs + dettes fiscales = dettes sociales + autres dettes non financières)

  • Le Fonds de roulement (FR)

Le fonds de roulement correspond à l’excédent de capitaux propres (permanents) par rapport aux actifs immobilisés (emplois durables). Il est destiné à financer des investissements et le BFR.

FR= capitaux permanents – emplois stables

  • La trésorerie nette (TN)

La trésorerie nette correspond à un excédent (ou insuffisance) du FR sur le BFR. Elle sert tout au long de la vie de l’entreprise.

Si elle est positive, les ressources de l’entreprise couvrent les besoins. Dans le cas contraire, elle est négative. Il faut pouvoir maîtriser son BFR et améliorer le FR.



    Vous avez soif d'informations ?

    En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

    Voir un exemple de newsletter »

    VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61