Quel statut pour ma future boîte ?

Création d'entreprise • Publié le mercredi 7 mai 2014, mis à jour le lundi 21 janvier 2019

Ci-dessous quelques tableaux comparatifs, tracés par des experts de la petite entreprise :
 

ENTREPRISE INDIVIDUELLE

Définition brèveLa structure et l'entrepreneur ne forment qu'une seule entité.
AvantagesSimplicité - peu coûteuse - l'entrepreneur n'a de compte à rendre à personne !
InconvénientsResponsabilité totale et infinie - Confusion des patrimoines - le conjoint est impliqué (sauf mariage sous séparation de biens) - Un seul régime fiscal possible (IRPP)
PiègesEn cas de disparition de l'entrepreneur, la structure disparait . La banque demande des cautions personnelles (mari et femme) Le résultat est totalement soumis aux impôts et aux charges. L'entrepreneur peut passer en société mais les formalités sont lourdes et coûteuses, il faut passer par une cessation d'activité et ça fait travailler les cabinets comptables...
Avis d'un expertL'absence d'apport fait que le ménage finance sur ses deniers communs le besoin en fond de roulement.
Pourquoi choisir ce type de structure ?Le créateur n'a pas de projet d'embauche et travaille seul sans avoir d'investissement important à réaliser. Il dispose de faibles moyens financiers. Il s'installe pour gagner un peu plus qu'un salarié et agir "sans patron", peu de gestion et peu de paperasse.

MICRO-ENTREPRISE

Définition brèveStatut uniquement fiscal avec des limites de chiffre d'affaires.
AvantagesComptabilité hyper simplifiée et pas de juridique.
InconvénientsLes limites de chiffre d'affaires sont faibles et il faut veiller à ne pas les dépasser. Pas de récupération de TVA
PiègesSi l'entreprise n'est pas rentable, l'impôt est quand même calculé sur des bases forfaitaires, donc sur un revenu qui n'existe pas !
Avis d'un expertC'est un régime fiscal qu'il faut choisir pour une activité annexe, un complément de revenu.
Pourquoi choisir ce type de structure ?Voir entreprise individuelle.

SARL : SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE

Définition brèveSociété avec 2 associés au moins.
Avantages

Responsabilité des associés limitée à leurs apports

  • permet d'associer les membres de la famille (transmission des parts simplifiée) 
  • on peut choisir son régime fiscal
  • on peut être salarié (associé minoritaire)
Inconvénients

Plus de coûts

  • Dépôt annuel des comptes (l'entreprise à des comptes à rendre)
  • comptabilité en réel.
PiègesSans capital ou avec un capital trop faible : financement du besoin en fond de roulement par le découvert : la dépendance vis-à-vis du banquier s'installe...
En cas d'association avec une tierce personne, bien veiller au choix et à la compatibilité des caractères : ne pas oublier le pacte d'associés qui va instaurer un genre de règlement interne et prévoir tous les cas de conflits.
Avis d'un expertAttention aux cautions personnelles que les banquiers demandent systématiquement (il n'y a aucune obligation !) : au pire, tenir bon sur les cautions de conjoints.
Pourquoi choisir ce type de structure ?L'entrepreneur a des projets plus ambitieux et envisage une croissance importante (embauches, chiffre d'affaires, investissements...) Il dispose de moyens et est conscient d'avoir à gérer une société. C'est le statut le mieux adapté pour évoluer et transmettre.

EURL : ENTREPRISE UNIPERSONNELLE À RESPONSABILITÉ LIMITÉE

Définition brèveVariante de la SàRL avec un seul associé.
AvantagesL'associé unique contrôle sa société.
InconvénientsStatut unique de TNS.
PiègesBien choisir son régime fiscal.
Avis d'un expertDès que l'entreprise fait des résultats, il faut passer à l'impôt sur les sociétés.
Pourquoi choisir ce type de structure ?Pour ceux qui ne veulent pas s'associer, ou les célibataires.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61