Quelle est la durée de la période de préavis ?

Durée du préavis : une question d’ancienneté

Tout d’abord, sachez que les différentes périodes de préavis fixées par la loi sont à considérer comme des durées minimales. Toute autre forme d’accord (contrat, convention collective, usage…) ne peut, en aucun cas, prévoir une durée inférieure.

- Période d’essai :

Aucune période de préavis n’est imposable durant cette étape. On parle plutôt d’un délai de prévenance, et l’employeur se réserve le droit de licencier le salarié à tout moment.

- 1 jour à 6 mois :

La durée de la période d’essai est à déterminer selon les stipulations de la convention collective de l’entreprise (la loi n’ayant pas défini une durée fixe, à ce niveau).

- De 6 mois à 2 ans :

1 mois de préavis.

- Plus de 2 ans :

2 mois de préavis.

Obligations et droits du salarié

- Le salarié est légalement tenu, tout au long de la durée du préavis, d’exercer normalement ses fonctions.

- Le salarié continue à percevoir son salaire habituel, ainsi que les augmentations éventuellement allouées à l’ensemble des collaborateurs.

- Le salarié est en droit de s’absenter une durée déterminée (par la convention collective ou les usages) de son lieu de travail afin de chercher un autre emploi. Cette règle ne figure pas dans la loi.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61