Comment choisir le bon statut pour son entreprise ?

Comment choisir le bon statut pour son entreprise ?

Création d'entreprise • Publié le vendredi 12 avril 2013, mis à jour le lundi 21 janvier 2019

Choisir le statut qui convient le mieux à son projet d’entreprise prédéterminera les relations de cette dernière avec ses futurs collaborateurs. Il est donc nécessaire de ne pas faire ce choix à la va vite et de se faire conseiller au besoin par des spécialistes qui vous guideront vers l’alternative la plus en adéquation avec votre situation. Comment se fait donc ce choix crucial et de quoi tient-il compte ?

Que faut-il savoir avant de choisir le statut de son entreprise ?

 
Le statut d’entreprise doit être le meilleur choix pour votre entreprise mais aussi pour vous en tant que dirigeant. Que vous ayez à prendre cette décision tout seul ou avec l’aide d’un professionnel, il vous faudra répondre à certaines questions importantes pour orienter votre choix.
 
En effet, il vous faudra savoir si vous envisagez de vous associer avec une ou des tierces personnes, quels sont les privilèges et restrictions sociaux et juridiques auxquels votre financement ne vous permet pas de faire face ou encore quelle orientation voulez-vous donner à votre activité ?
 
Toutes les réponses à ces questions vous aideront notamment à répartir les droits et parts de l’entreprise et à opter pour la structure la plus en adéquation avec vos besoins et objectifs.
 
Si vous faites par exemple le choix de débuter l’aventure de votre entreprise en vous associant avec quelqu’un d’autre, certaines précautions sont de rigueur. En effet, vous devez avoir une grande confiance en les capacités humaines et professionnelles de votre futur associé et son aptitude à s’engager dans cette expérience dont il faudra qu’il partage aussi bien les bénéfices que les pertes. Toute votre stratégie de développement et les différentes directions de gestion et d’exploitation seront ainsi prises en commun accord avec votre associé qui sera soit votre meilleur atout soit votre pire handicap.
 
Pour l’élaboration du statut en lui-même, les grands axes de réflexion seront également l’activité, la structure et le capital de l’entreprise. Ainsi, ou bien vous êtes un indépendant désireux de se mettre à son compte (et auquel cas vous opterez plutôt pour la SARL ou l’EURL) ou bien, vous êtes un porteur de projet à la recherche de capitaux (et là vous aurez plutôt tendance à vous orienter vers des statuts comme la SAS).
 

Les différents statuts d’entreprise :

 
Le choix du statut d’entreprise se fera entre les options suivantes :
 
  • SA (Société Anonyme) : au moins 7 associés et dirigée par un CA. Le PDG agit au nom de la société.
  • SARL (Société à Responsabilité Limitée) : 2 à 100 associés. Le gérant a des pouvoirs pour agir au nom de la société.
  • SNC (Société en nom collectif) : au moins 2 associés. Les associés sont indéfiniment responsables sur leurs biens personnels et ce conjointement.
  • SAS/SASU : (Société par Actions Simplifiée/ Unipersonnelle) : au moins un associé. Le président agit au nom de la société et les associés en déterminent les règles.
  • EI (Entreprise Individuelle) : régie par un entrepreneur individuel disposant des plein pouvoirs. Il est seul responsable sur ses biens personnels.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61