Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Zoom sur la mutuelle obligatoire pour les TPE

Publié le jeudi 27 novembre 2014, mis à jour le mercredi 9 mai 2018

Vous le savez sans doute, la loi de sécurisation de l’emploi de 2013 prévoit que toutes les entreprises devront proposer une complémentaire santé à leurs salariés. Pour quelles entreprises ? Quand ? Combien ça coûte ? Comment la mettre en place ? Les réponses de Petite-Entreprise.net.

Complémentaire santé obligatoire : pour qui ? Pour quand ?

Toutes les entreprises sont concernées par la mise en place d'une mutuelle pour les salariés depuis le 1er janvier 2016. Même les TPE de moins de 50 salariés sont donc soumises à l'obligation.

Les entreprises ne proposant pas de mutuelle collective à ses salariés est donc en infraction et risque des poursuites.

Pour ce qui concerne le calendrier et les négociations relatives à la mise en place de cette complémentaire santé, tout dépend de l'entreprise :

  • Soit l'entreprise relève d'une convention collective ou d'un accord professionnel étendu : alors ce sont les partenaires sociaux qui négocie la mise en place de la mutuelle.

  • Soit l'entreprise ne relève pas de ce cas mais elle a un délégué syndical : c'est alors l'employeur qui négocie avec la mutuelle mais après en avoir discuté avec le délégué syndical lors de la négociation annuelle obligatoire.

  • Pour les TPE de moins de 50 salariés, la décision et la négociation relèvent du chef d'entreprise, de manière unilatérale.

Notez que ce n'est pas parce que, pour les TPE, c'est au chef d'entreprise qu'il revient de choisir et négocier la mutuelle, sans concertation nécessaire, que vous ne devez pas solliciter vos salariés. Pour maintenir un bon climat social et expliquer vos choix, vous avez tout intérêt à présenter de manière claire à vos salariés les motifs qui vont guider vos choix. En effet, vos salariés sont sans doute tout à fait à même de comprendre que vous ne pourrez proposer de couverture exceptionnelle si vos bénéfices sont en berne. Le dialogue est souvent la meilleure manière d'éviter les conflits. Par ailleurs, comme une part de cette mutuelle est à la charge des salariés, il peut être pertinent de les intégrer dans le processus de décision (voir plus bas).


Quelle doit être la couverture minimale obligatoire ?

La loi encadre la couverture minimale obligatoire de cette complémentaire santé d'entreprise. En effet, la mutuelle souscrite de manière collective par l'entreprise doit au minimum couvrir :

  • 100% du ticket modérateur

  • 100% du forfait journalier d'hospitalisation

  • 125% de la base des remboursements de prothèses dentaires

  • 100€/an de forfait optique

Bien sûr, il est tout à fait possible de proposer une couverture de meilleure qualité. C'est au choix de l'entrepreneur en fonction des possibilités et des choix de politique RH de l'entreprise.

La loi impose que l'employeur prenne à sa charge au moins 50% du coût de la complémentaire santé de l'entreprise. Le financement est donc souvent réparti à 50% sur le salarié et à 50% pour l'entreprise. En ce qui concerne le coût, il peut être compris entre 7€/mois pour les plus petites couvertures (et les entreprises comptant beaucoup de salariés) et 150€/mois pour les bonnes couvertures de chefs de famille avec plusieurs enfants à charge ! Tout dépend de la couverture et de la négociation que vous êtes, en tant que chef d'entreprise, en mesure de mener avec la complémentaire. Mais sachez que le coût moyen d'une mutuelle est de 60€/mois avec de bonnes couvertures

Mutuelle obligatoire d'entreprise : qui paye quoi ?

Notez enfin que la part des contributions patronales au financement de la mutuelle obligatoire est déductible du bénéfice. En revanche, au-delà de 9 salariés, le forfait social de 8% est appliqué à ces contributions. Mais ce que cela veut dire, c'est qu'aujourd'hui plus que jamais la mutuelle peut devenir un moyen de fidéliser/récompenser ses salariés autrement qu'avec une augmentation de salaire, sans augmenter les charges sociales… et donc en réduisant le coût pour l'entreprise.

Connaître la mutuelle adaptée à vos besoins

Comme toute assurance, il faut adapter la mutuelle à vos besoins. Nous avons créé dans notre Espace Services, un diagnostic vous permettant de savoir quelle est la mutuelle optimale à vos besoins. Pour accéder à notre diagnostic, cliquez ici


Publicité

Soyez le premier à commenter cette article