Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Devenir coach : Comment faire ?

Publié le jeudi 14 mars 2019
Sportif, de vie, pour son alimentation, pour apprendre à ranger son dressing, pour les enfants, … le Coach s’est installé dans nos vies. Dans le monde professionnel, des coachs interviennent pour accompagner les patrons dans leur questionnement, leurs prises de décision.
Le coaching trouve sa raison de vivre dans la volonté du coaché d’être plus performant, plus épanoui dans son travail. L’implication du coaché est indispensable.

Avant de devenir Coach, il faut :

Avoir une forte motivation 

Tout d’abord, l’aspiration professionnelle d’un futur coach est de vivre mieux, de changer de vie, de se « trouver » personnellement et professionnellement. Le coach doit être sûr de son choix de vie, car il sera bien souvent le premier à accompagner des chefs d’entreprise ou des salariés dans leur changement de vie. C’est la « locomotive » qui va tirer le coaché vers le haut. 

Suivre au moins une formation

Devenir coach n’est pas un long fleuve tranquille, n’est pas un chemin tout tracé. Il est bon de savoir que les écoles de coachs n’existent pas en France. Les coachs commencent par une formation initiale dans les Ecoles supérieures (Commerce, Management, Psychologie…) ou de l’université. Bien souvent, sortis du deuxième cycle universitaire, les futurs coachs choisissent des formations proposées par des organismes privés pour apprendre la théorie de leur futur métier. 

Ensuite, le coach n’a pas besoin de passer des heures en formation théorique. Il vaut mieux accumuler de l’expérience sur le terrain. L’essentiel du métier se réalise en relation avec des hommes et des femmes la plupart du temps dans l’entreprise.

Quoi qu’il soit, il est recommandé aux futurs coachs d’avoir une expérience significative du monde de l’entreprise. 

Pour devenir coach plusieurs options sont possibles : 

Suivre une formation à l’université 

  • Diplôme d’Etudes Supérieures d’Université (DESU) : Paris II, VIII, X , DESU Coaching (faculté d’Economie et de Gestion) d’Aix-Marseille,
  • Master à Aix-Marseille (Université)
  • DU de « Coaching » à IAE de Toulouse, DU de « Coach en entreprise » à l’Université de Lyon III, DU Coaching Professionnel, « pratiques de l’accompagnement »  à l’université Catholique de l’Ouest (Angers et Paris), DU Executive Coaching à Cergy Pontoise

Suivre une formation privée professionnalisante 

  • ...

Avoir des qualités personnelles essentielles 

  • Avoir de l’empathie, savoir écouter
  • Savoir se remettre en question, accepter les critiques
  • Accepter les autres sans jugement
  • Être passionné (e) par la psychologie et le développement personnel
  • Être curieux.se
  • Avoir une conscience professionnelle
  • Savoir résumer et restituer des propositions
  • Être réactif.ve

Ne pas confondre Conseil et Coaching 

Le chef d’entreprise choisi son coach selon ses besoins.  Le feeling entre les deux protagonistes est également important dans la sélection du professionnel. Le patron, pour s’assurer de son choix de coach, pose une ou plusieurs questions au coach professionnel avec qui il souhaite travailler.

Le chef d’entreprise peut faire appel à un coach pour 3 demandes principales différentes : 

  • Sortir de la solitude du dirigeant 

Le coach se rend disponible pour contrecarrer la solitude du dirigeant. Le coach accompagne le patron sans jamais prendre sa place. Il apprend au « coaché » à être confiant. Le coaching doit durer sur un terme assez long pour donner satisfaction à son client. La satisfaction client résulte de son engagement propre. 

  • Prendre une nouvelle posture, accompagner un changement majeur dans l’entreprise

Il doit accompagner le chef d’entreprise dans sa posture de dirigeant. Le coach explore et recherche le potentiel de la personne qu’il accompagne. Le coach n’a pas vocation à prendre les décisions à la place de son client (le chef d’entreprise). Indéniablement, le coach apporte une autre vision de l’organisation de l’entreprise. Il perturbe parfois le fonctionnement d’une entreprise ancrée dans des procédures obsolètes. Ce type de mission menée par le coach peut sortir du cadre dans l’entreprise. 

  • Atteindre des nouveaux objectifs fixés 

Le coach ne cherche pas à atteindre les objectifs à la place de son client. D’abord, il doit aider le chef d’entreprise à se fixer des objectifs réalisables et l’accompagner dans cette atteinte. 

Il est  bien sûr possible de faire appel à un coach dans d’autres cas 

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article
VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61