Comment faire un audit d'entreprise ?

Coaching du dirigeant • Publié le lundi 4 février 2013, mis à jour le mardi 29 janvier 2019
Comment faire un audit d'entreprise ?

Humilité, ouverture d’esprit mais aussi esprit d’analyse et de synthèse, exhaustivité, organisation précise et rigoureuse : l’audit d’entreprise demande de la méthodologie et du doigté pour arriver à ses fins. Quelques conseils pour réaliser un audit d’entreprise efficace.

Établir des relations humaines saines

C’est la première étape pour réaliser un audit d’entreprise, que ce soit pour un client dans le cadre d’un projet de rachat, pour l’entreprise elle-même ou pour vous-même racheter l’entreprise : vous devez établir des relations humaines saines.

En effet, dans la procédure d’audit, une des premières choses que vous allez devoir faire c’est de procéder à des entretiens avec tous les hommes clés de l’entreprise (dirigeant, managers, chefs de service, etc.). Ce sont eux qui vous permettront de connaître, comprendre et percevoir l’entreprise, son fonctionnement, son organisation.

Il est très important, voire primordial, de gagner la confiance des audités pour obtenir leur coopération. Il faut donc absolument éviter d’adopter une posture inquisitrice et dévalorisante, et au contraire, se placer dans une posture d’écoute active, d’objectivité, d’humilité et d’analyse. Vous devez faire comprendre que vous n’êtes pas là pour juger les décisions et le fonctionnement, mais pour les comprendre, les décrire et les analyser.

Poser les bonnes questions

Dans cette logique, vous devrez poser des questions, beaucoup de questions… mais de bonnes questions. Commencez avec les fameux 5W : Who, What, When, Where, Why… et How ? Ou, en clair et en français : Qui, Quoi, Quand, Où, Pourquoi… et Comment ?

Votre objectif lors de ces entretiens est :

  • De comprendre l’organisation de l’entreprise

  • D’établir les flux d’information

  • De formaliser les processus

D’où la nécessité d’une méthodologie claire et précise qui passe par le listing préalable de toutes ces questions : vous devez préparer vos entretiens avec chaque « homme clé » pour viser juste et ne pas perdre de temps dans votre compréhension de l’organisation.

A l’issue de ces entretiens, vous devriez savoir exactement qui fait quoi, comment, avec qui, dans quel but, etc. C’est la seule, mais aussi la meilleure, manière de comprendre une organisation et de pouvoir l’analyser. Car une fois que vous saurez cela, vous pourrez le formaliser dans un schéma clair et explicite… et identifier les dysfonctionnements.

Se plonger dans les comptes

L’avant dernière étape de l’audit et la plus fastidieuse consiste à se plonger dans les comptes de l’entreprise. Vous devrez éplucher, classer et analyser tous les éléments comptables des 3 dernières années : devis, factures, commandes, investissements, etc.

Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez évaluer vous-même la santé financière de l’entreprise, ses dysfonctionnements, ses forces et ses axes d’amélioration.

Rédiger le rapport et les éventuelles préconisations

Voilà la dernière étape de l’audit d’entreprise : rédiger les rapports d’audit et les préconisations. Il s’agit presque d’une formalité une fois que vous avez effectué les étapes précédentes. Le but est simplement de vous donner ou de donner à votre client la même vision claire et limpide de l’entreprise que vous et d’établir un certain nombre de préconisations pour dépasser les dysfonctionnements et améliorer les performances.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61