Créer son entreprise : l'étude de marché

Création d'entreprise • Publié le jeudi 21 mars 2013
Créer son entreprise : l'étude de marché

Si l’on vous dit qu’il ne suffit pas d’avoir une bonne idée pour créer une entreprise qui réussit… vous nous croyez ? Pourtant les exemples concrets sont malheureusement fréquents d’un projet qui avait tout pour réussir et qui disparait…

Car votre idée, il faudra bien pouvoir la vendre et générer du chiffre pour être rentable. A ce niveau, il s’agit d’évaluer le potentiel économique de votre idée.

Certes, le risque « Zéro » n’existe pas dans l’entreprenariat mais en mettant en place une étude de marché « solide » vous réduisez ce risque et ce degré d’incertitude qui vous ronge.

Il existe aussi des organismes d’accompagnement qui vous conseilleront mais, il est inutile d’aller les voir sans un schéma clair de votre projet qui se traduit par cette étude de marché.

C’est clair, après cette étape, vous aurez plus de visibilité quant au potentiel de votre entreprise et vous aurez le choix soit de continuer… soit de renoncer ou de revenir à l’étape 1, à savoir trouver une autre idée

Si vous décidez de choisir une franchise, c’est en général, au franchiseur que reviendra la lourde tâche de l’étude de marché. Mais les experts en franchise conseillent souvent au futur créateur d’en faire une, également. En effet, pour vous présenter devant les banquiers et essayer d’obtenir une source de financement, il est inconcevable de dire « d’après le franchiseur… », Vous devez être en possession de ces chiffres afin de pouvoir affirmer vos dires et les convaincre.

En réalisant cette étude de marché vous allez tester votre idée et vérifier qu’au niveau de votre emplacement choisi, il existe bien un marché à prendre.

A ce niveau aussi, certains entrepreneurs se rendent compte que leur idée « innovatrice » a déjà été testée par un créateur et qu’elle s’est soldée… par un échec ! Il est clair que vous serez moins motivé à le faire !

1) Le marché

Le marché dans lequel vous allez évoluer est constitué de plusieurs acteurs. Vous ne devez pas avancer en eaux troubles mais bien identifier les différents acteurs.

Par acteurs, on entend aussi bien sûr, les concurrents qui partagent le marché mais aussi les fournisseurs, sous-traitants, syndicats professionnels, partenaires financiers…

Après les avoir identifié, il est temps de comprendre les interactions qui s’opèrent dans ce marché. Y a-t-il un fournisseur qui a un poids important et qui impose ses prix ?  Quels sont les enjeux de chacun ? Quels sont vos interlocuteurs directs ?...

Il est important d’avoir tous les chiffres relatifs à votre marché : nombre d'entreprises existantes, leur chiffre d'affaires moyen, la croissance annuelle du marché, etc.

2) La concurrence

Ce serait bien beau de ne pas avoir de concurrents ! Mais dans la réalité, les choses sont très souvent différentes. Vous devez identifier tous vos concurrents et connaître leur taille, leur offre (il faudra aussi bien connaitre leur prix sur le marché)

N’oubliez pas de vous intéresser également à la concurrence indirecte qui représente l'ensemble des entreprises qui peuvent vous concurrencer à travers un produit/service différent mais qui répond au même besoin.

3) L'environnement

Par environnement, on entend tout ce qui pourrait affecter votre entreprise et la réglementation en vigueur à une grande place dans cette rubrique. C’est pourquoi vous devez être vigilant et étudier plusieurs points :

  • L’environnement réglementaire concernant votre activité

  • L'environnement politique : y a-t-il des incitations prévues ? ou au contraire y a-t-il risque politique (stabilité politique) ?

  • L'environnement social et culturel : la prise en compte de la culture ou des traditions, mais aussi des habitudes de vie

  • L'environnement technologique : avant de lancer un produit haute technologie, il faut vous assurer que l’environnement technologique vous le permettra.

Il faut que votre activité soit compatible à l’environnement où vous désirez vous implanter sinon vous risquez de souffrir de barrières réelles.

4) Vos clients

Que serait votre idée sans amateurs ? Il faut identifier votre cible et connaître les clients qui seraient intéressés par votre produit/service. D’abord comptez-vous cibler des professionnels (BtoB) ou des particuliers (BtoC) ? Ou les deux ?

Qui sont vos clients ?

Par la suite, vous devez identifier votre cible en segmentant votre marché. Est-ce les séniors qui vous intéressent ? Ou les enfants ? Il faudra aussi s’intéresser à son pouvoir d’achat (important pour fixer vos prix par la suite) mais aussi à sa classe socioprofessionnelle, son niveau d’études, et surtout la question principale : pourquoi votre produit/service pourrait-il l’intéresser ?

Leurs modalités et habitudes d'achat

Difficile de concevoir un modèle de vente sans connaître leurs modalités d’achat. Identifiez donc comment ils sont habitués à acheter.

Vos clients cibles, sont-ils habitués à acheter sur Internet ? Auprès de grossistes ? Sur impulsion ? Ou ont-ils besoin de se faire conseiller ? Le processus d’achat est-il long ?

A ce niveau, il faudra aussi identifier les critères d'achat : le prix est-il un facteur important, le service après vente ?... Mais aussi les différents intervenants dans l’achat.

Saviez-vous qu’il existe plusieurs intervenants dans l’acte d’achat ? Celui qui signe le chèque n’est pas forcément celui qui utilise le produit et le décideur n’est pas forcément le consommateur. Il faudra absolument identifier les différents intervenants pour répondre à chacun de leurs besoins.

A ce niveau, vous devez avoir le positionnement à adopter sur le marché en rapport avec la concurrence et vos clients.

Une fois l’aspect « marketing » éclairci et convaincu que votre idée réponde à un marché potentiel, il est temps de passer concrètement à la création de votre entreprise en vous intéressant à l’aspect juridique et fiscal. 

Créer son entreprise : sommaire du dossier

  1. De l’idée au projet

  2. L’étude de marché

  3. Les aspects juridiques et fiscaux de l’entreprise

  4. Le financement

  5. Les formalités administratives

  6. Et après ?

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61